Bientôt un foie artificiel ?

  • A
  • A
Bientôt un foie artificiel ?
Des dizaines de milliers de patients sont atteints de maladie chronique du foie.@ AFP
Partagez sur :

Des chercheurs français du CNRS travaillent à la mise au point d'un foie artificiel. Ce bio-organe fonctionnerait à l'extérieur de l'organisme.

Après le cœur, le foie. Des chercheurs français du CNRS tentent en ce moment de mettre au point un foie artificiel. Ce dernier ne serait pas implanté, mais fonctionnerait à l'extérieur du corps pour pallier la défaillance de l'organe naturel.

Détoxifier le sang. Cette machine doit servir notamment à détoxifier le sang de certaines substances. Les chercheurs prévoient qu'elle fonctionne comme un système de dialyse pour le rein. "Nous allons prendre des cellules de foie que nous viendront encapsuler dans des petites billes. Ces billes seront emmenées au contact du sang du patient à l'extérieur du corps", explique Cécile Legallais, directrice de recherche au CNRS. "Elles vont pouvoir exercer toutes leurs fonctions de stockage, de transformation d'un médicament, comme pour un foie normal. Le sang tout neuf pourra ensuite retourner dans la circulation sanguine du patient."

Des tests là venir. A ce jour, ce dispositif a été testé uniquement in vitro. Les expériences chez l'animal vont débuter l'an prochain. Si les résultats sont concluants, des tests seront réalisés chez l'homme.

Des dizaines de milliers de patients. De quoi susciter l'espoir pour des dizaines de milliers de patients atteints de maladie chronique du foie, comme l'hépatite aiguë. Aujourd'hui, tous ne peuvent pas être transplantés faute de greffon disponible.