Avec le retour des beaux jours, attention au mélanome

  • A
  • A
Partagez sur :

Le traitement du cancer de la peau a connu de récentes avancées mais il faut tout de même se méfier lorsque l'on s'expose au soleil.

Les beaux jours reviennent et avec eux, l'envie de faire bronzette. Seulement, cette activité comporte un risque, qui s'appelle le mélanome. "Un mélanome est un cancer de la peau. Ce n'est pas le plus fréquent mais c'est le plus grave. Il va se former à partir des mélanocytes, ces cellules qui vont donner cette coloration, cette pigmentation de la peau, qui est caractéristique du bronzage", explique le docteur Gérald Kierzek sur Europe 1. Le mélanome peut soit intervenir sur une peau saine, "soit il va dégénérer à partir d'un grain de beauté".

Une avancée grâce à l'immunothérapie. Pour la première fois, "des chercheurs sont parvenus à faire régresser un mélanome choroïdien, un mélanome d'une partie de l’œil", raconte le docteur. Ils ont réussi grâce au principe de l'immunothérapie, qui consiste à "stimuler les défenses naturelles de l'organisme" : "On a tous des lymphocytes, ce sont notre immunité naturelle. Ces lymphocytes sont inactivés par les cellules cancéreuses." Cette avancée "confirme que pour le mélanome comme pour d'autres cancers, on peut aller booster nos défenses immunitaires et faire régresser le cancer", précise le docteur Kierzek.

Comment l'éviter ? Mais avant d'en arriver là, le mieux reste la prévention. "L'exposition solaire est le principal facteur de risque", il faut donc absolument éviter les cabines UV. Par ailleurs, les premières expositions solaires doivent toujours se faire avec une protection ayant un indice de protection important. Et enfin, "attention aux coups de soleil, surtout dans l'enfance et l'adolescence car ce sont eux qui font le lit du mélanome", conclut Gérald Kierzek. En sachant cela, vous pourrez désormais partir en vacances sereinement.