5 choses à savoir sur le miel et ses bienfaits

  • A
  • A
Partagez sur :

Que contient le miel pour avoir si bonne réputation ? Dans Question de santé, le docteur Gérald Kierzek nous en dit plus sur ce produit sucré.

Dans la mythologie grecque, la déesse Héra offrait du miel aux dieux de l'Olympe pour qu'ils évitent de vieillir. Connu et apprécié depuis l'Antiquité pour ses vertus adoucissantes, thérapeutiques et réparatrices, le miel jouit d'une très bonne réputation. Dans Question de santé, le docteur Gérald Kierzek nous éclaire sur ce produit sucré.

>> Que contient le miel ? Il contient des antioxydants, comme les flavonoïdes, qui luttent contre le vieillissement cellulaire. "D'où le fait qu'un certain nombre d'études en parle comme d'un aliment servant à prévenir le cancer", explique Gérald Kierzek, mais attention : "il n'existe aucun aliment anti-cancer proprement dit", précise d'emblée le médecin. En revanche, le miel a un effet pré-biotique, participant à la croissance des bonnes bactéries, essentielles à la flore intestinale. Depuis des centaines d'années aussi, il est aussi apprécié sur la peau pour son effet antibactérien.

>> Une cuillère à café : 65 calories . "Gare aux abus !", prévient Gérald Kierzek car le miel contient 80% de sucre, son composant principal. "Du fructose, du glucose", précise le médecin qui ajoute que le produit n'est toutefois pas interdit aux diabétiques, à condition de doser correctement. "Le sucre est bon sur le plan gustatif mais moins bon au niveau de la santé", détaille-t-il. Beaucoup de calories donc surtout lorsque l'on sait qu'une cuillère à café représente 65 calories. A savoir aussi, le miel a un fort potentiel cariogène ; autrement dit, à forte dose, le miel peut favoriser l'apparition de caries.

>> Miel et maux de gorge : une idée reçue ? "Le miel ne guérit pas de tout", sourit Gérald Kierzek. Commencer sa journée avec une cuillerée de miel dans un yaourt ou avec des céréales est équilibré, "mais ce n'est pas un aliment miracle", rappelle le médecin. Ainsi, la recette de grand-mère thé/miel pour combattre les maux de gorge n'est pas la seule solution : "Le miel va adoucir le mal et ses propriétés antibactériennes vont aider, mais dans 90% des cas, le mal de gorge est viral et se guérit tout seul", analyse le docteur.

>> Quel miel faut-il acheter ? Gérald Kierzek recommande les labels bio, "plus cher" mais aussi "plus compliqué à produire pour les producteurs", puisqu'il faut que les abeilles aient butiné dans des espaces vierges de tous pesticides. Le médecin évoque également les miels pasteurisés, une "alternative intéressante", qui consiste en du miel chauffé. Toutefois, il rappelle que les labels "garantissent la sécurité et la qualité" du produit et souligne le "grand n'importe quoi" des miels de surface qui contenaient davantage de sucre que de miel.

>> Le miel pour les tous petits ? S'il peut être très bon pour les adultes et les enfants, le médecin recommande de ne pas en donner aux moins de 18 mois, notamment à cause de la toxine botulique qu'il contient et qui peut provoquer des dérèglements du système nerveux chez les tous petits. Quelle que soit la qualité ou l'origine du miel, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) incite fortement à ne pas donner de miel aux bébés.