Bien remplir sa déclaration de revenus (1/3)

  • A
  • A
Bien remplir sa déclaration de revenus (1/3)
@ Europe 1
Partagez sur :

Les Experts Europe 1 vous aident à bien remplir votre déclaration d’impôts, avec Mieux vivre votre argent.

Quel est la date limite pour déclarer ses revenus ?
Sur papier, la date limite est fixée au 31 mai, le cachet de la poste faisant officiellement foi. Cela dit, il est aussi possible de déposer sa déclaration d’impôts le 31 mai jusqu’à minuit, même si les bureaux sont fermés. Pas d’inquiétude, vous échapperez aux pénalités de retard. Sur Internet, changement de décor cette année dans la définition des zones. Adieu les académies scolaires. Pour les départements numérotés de 1 à 19, la date limite est fixée au 10 juin. Pour les départements de 20 à 49, la déclaration doit être réalisée sur internet avant le 17 juin. Tous les autres ont jusqu’au 24 juin.

Je vis en concubinage. Ai-je intérêt fiscalement à me pacser ?
La première année, assurément ! En cas de Pacs, comme d’ailleurs en cas de mariage, votre couple remplit en fait trois déclarations. Les deux premières couvrent les périodes dites de "célibat", avec les revenus correspondants. Et la troisième couvre la phase de couple. Si vous n’avez pas des revenus gigantesques et si vous calculez la bonne date pour conclure votre Pacs, vous pouvez grâce à ces trois déclarations échapper à l’impôt. L’année suivante, en revanche, vous devrez faire une seule déclaration commune. Si vos revenus sont proches, l’impôt sera alors peu différent de la taxation due par chacun d’entre vous si vous étiez restés célibataires. Idem si vous vous êtes mariés.

Veuve, je bénéficie actuellement d’une demi-part supplémentaire pour le calcul de mon impôt. J’entends dire qu’elle est supprimée. Qu’en est-il ?
Tout dépend de votre situation. Si vous êtes seule et avez élevé ou adopté un enfant, vous avez effectivement droit à une demi-part supplémentaire. Mais cette mesure est désormais réservée aux personnes ayant supporté seule la charge de l’enfant durant cinq ans minimum. Si tel n’est pas votre cas, vous allez perdre progressivement l’avantage fiscal lié à cette demi-part. Dans un premier temps, l’avantage fiscal lié à cette fameuse demi-part va être réduit à 855 euros, puis à 570 euros l’année suivante et à 285 euros l’année d’après. Ensuite, terminé, plus de demi-part ! Mais certaines veuves bénéficient d’une demi-part en plus en raison d’une pension d’invalidité ou parce qu’elles avaient épousé un combattant ou une victime de guerre. Toutes ces veuves ne sont pas concernées par la réforme en cours.

A suivre : les questions les plus fréquentes liées à la famille et celles liées aux déductions d’impôts suite à des installations particulières.