Le CV de Philippe Poutou

  • A
  • A
Le CV de Philippe Poutou
@ MAXPPP
Partagez sur :

A 44 ans, l’inconnu Poutou a la lourde tâche de succéder au populaire Besancenot comme candidat du NPA à l’élection présidentielle.

Nom : Poutou
Prénom : Philippe
Date et lieu de naissance : 14 mars 1967 à Villemomble (Seine-Saint-Denis)



Origines familiales : son père était facteur et partisan de François Mitterrand, sa mère, ancienne dactylo devenue mère au foyer. Il a un frère et deux sœurs, tous postiers.

Situation familiale : il vit avec sa compagne institutrice rencontrée au NPA et les deux jeunes enfants (6 et 9 ans) de cette dernière, à Bordeaux.

Etudes : sans diplôme, il enchaîne les petits boulots (intérimaire, surveillant de collège, etc.), avant d’être embauché en CDI comme réparateur de machines-outils dans l’usine Ford de Blanquefort.



Partis politiques : à 18 ans, il adhère à Lutte ouvrière (1985) et fait campagne pour Arlette Laguiller. Exclu de LO pour divergence de vue, il intègre la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) en 2000, qui deviendra le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) en 2008. Il est syndicaliste et délégué CGT.

Parcours politique : il commence à militer à l’extrême gauche au lycée en 1985. La LCR en fait l’un de ses candidats aux élections législatives en Gironde en 2007 (2,7%). Il conduit la liste NPA pour les élections européennes dans le Sud-Ouest en 2009, ainsi qu’aux élections régionales en Aquitaine en 2010 (2,5%). A sa grande surprise, il est désigné par son parti candidat à l’élection présidentielle le 25 juin 2011.

Mandat en cours : aucun

Fonctions politiques passées : aucune

Précédente candidature à la présidence de la République : aucune



Signe distinctif : il est le premier mécanicien candidat à la présidence de la République.

Hobbies : fan de football, il supporte le club des Girondins de Bordeaux depuis son enfance. Il apprécie la lecture et a lu récemment Le quai de Ouistreham de la journaliste Florence Aubenas. Grand amateur de films sociaux (Le Havre et De bon matin avec Jean-Pierre Darroussin), il est un farouche partisan du téléchargement illégal.

Anecdote : celui qui a la lourde tâche de succéder au "facteur de Neuilly", Olivier Besancenot, a raté… le concours de la Poste.