Yade n’est plus la préférée des Français

  • A
  • A
Yade n’est plus la préférée des Français
@ Reuters
Partagez sur :

Sa cote de popularité est en chute libre depuis les révélations du Canard Enchaîné.

Depuis des mois, elle était habituée à la première place dans le classement des personnalités politiques préférées des Français. Elle doit aujourd’hui se contenter de la sixième position. La secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade, en tête du classement Ipsos de mai avec 61% d'opinions favorables, dégringole et perd 13 points de popularité en un mois (48 % des Français sont satisfaits de son action en juin, contre 61 % en mai). Le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, lui ravit la première place.

Effet boomerang

Rama Yade, dont la cote avait augmenté chez l'institut Ifop après sa sortie contre l'hôtel des Bleus en Afrique du Sud, paye cher les révélations du Canard Enchaîné. Le quotidien satirique a révélé la semaine dernière que la secrétaire d'Etat aux Sports devait initialement dormir en Afrique du Sud dans une suite à 667 euros. Et même si la réservation avait été annulée auparavant, la suite était à la base plus chère que celle des Bleus.

Sarkozy et fillon en baisse

Nicolas Sarkozy et François Fillon sont en légère baisse eux aussi et convainquent moins d'un Français sur deux au mois de juin. Seuls 35% des sondés ont une opinion favorable de l'action du président de la République (- 1 point par rapport à mai) et 63% en ont une opinion défavorable (+ 2). Le Premier ministre recueille, lui, 47% d'opinions favorables (- 2) et défavorables (+ 2).

DSK a la cote

A l'inverse, les membres de l'opposition sont en hausse. Le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, domine le palmarès Ipsos avec 65% d'avis favorables (+ 7). Suivent le maire de Paris, Bertrand Delanoë (55 % d'opinion favorable), le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, l'ex-ministre de la Culture, Jack Lang tandis que la première secrétaire du PS, Martine Aubry, fait son entrée dans le top 5.