Woerth travaille "à 120%" sur les retraites

  • A
  • A
Woerth travaille "à 120%" sur les retraites
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre du Travail dément être affaibli par les révélations en cascade dans l’affaire Bettencourt.

"Je suis évidemment totalement concentré sur le dossier des retraites, je le suis depuis le mois d'avril et il n'y aucune raison que ça change", a martelé vendredi le ministre du Travail Eric Woerth, lors de sa visite à l'université d'été du Medef, la principale organisation patronale.

"Je suis mobilisé, disons à 120%", a ajouté le ministre, qui a ainsi répondu aux critiques des syndicats, qui lui reprochent de ne pas pouvoir travailler sereinement sur la réforme des retraites.

"Au lieu d’avoir un débat entre nous sur les retraites, on a d’abord un débat sur la situation de monsieur Woerth. Je pense que ce problème de monsieur Woerth est en train de masquer le problème de fond", a notamment déploré le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, vendredi matin sur Europe 1.

"C'est assez normal" que les gens manifestent

"Que les gens descendent dans la rue c'est bien normal, s'il n'y avait pas de manifestation sur les retraites, on ne serait plus en France, au fond c'est assez normal", a poursuivi Eric Woerth.

"Je regrette vraiment que sur un sujet aussi important il ne puisse pas y avoir un peu plus de consensus national", a déploré le ministre, alors que l'ensemble des syndicats français appellent à une journée nationale de grèves et de manifestations mardi contre cette réforme.

Woerth défendra sa réforme à l’Assemblée

Malgré les nombreuses révélations et accusations que suscitent l’affaire Bettencourt, Eric Woerth défendra bien sa réforme devant l’Assemblée nationale dès mardi prochain.

"Il vaudrait mieux, car si je n'y suis pas, il n'y a pas de débat", a-t-il dit, déclenchant un tonnerre d'applaudissements de l'assistance composée de nombreux chefs d'entreprise et dirigeants économiques.

>> Vous avez raté un épisode de l’affaire ? Séance de rattrapage avec Europe1.fr