Wauquiez vs NKM, qui a le plus grand bureau ?

  • A
  • A
Wauquiez vs NKM, qui a le plus grand bureau ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

LA TAILLE ÇA COMPTE - Les deux lieutenants de Nicolas Sarkozy se battent sur… la taille de leurs bureaux respectifs. Au point de sortir le mètre.

L'INFO. Enième épisode de la guéguerre entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez. Entre la numéro 2 et le numéro 3, les coups bas se multiplient. Après avoir piqué l'ancien bureau de Michèle Tabarot - parce que c'était celui dévolu au secrétariat général - à Laurent Wauquiez, NKM s'attendait certainement à une riposte. Elle n'a pas été déçue.

>> LIRE AUSSI - Et maintenant, place au duel NKM-Wauquiez !

C'est pas moi, c'est elle. Selon le Canard enchaîné, pour calmer la colère du maire du Puy-en-Velay, l'UMP a en effet dû faire mesurer les deux bureaux pour lui prouver "qu'ils avaient rigoureusement la même superficie", explique Hugues Anselin, chef de cabinet du directeur général de l'UMP Frédéric Péchenard. Sauf que, contrairement aux allégations de l'hebdomadaire satirique, Laurent Wauquiez assure à Europe 1 que c'est NKM qui a réclamé de mesurer les bureaux...

>> LIRE AUSSI - Casting à l'UMP : NKM montre les dents

"Tu vas te calmer un petit peu!" Outre ses querelles dignes de la cour de récréation, Nicolas Sarkozy a un autre souci à régler : la colère de Nadine Morano. L'ex-ministre a refusé le poste que lui a proposé le président de l'UMP, estimant que ce job de secrétaire nationale à la formation professionnelle et à l‘apprentissage n'était pas digne de son statut. Le Canard enchaîné a révélé mercredi la teneur de l'échange qu'elle a eu à ce moment là avec Nicolas Sarkozy. Savoureux.

morano sarkozy

© Reuters

Sarkozy : "Quoi, tu me dis non?"
Morano : "Tu vas te calmer un petit peu!"
Sarkozy : "Tu te rends compte? Comment tu me parles alors que j'ai tout fait pour toi? Je t'ai nommée ministre contre tous les connards qui ne voulaient pas que tu entres au gouvernement. Je me suis battu pour que tu sois tête de liste aux européennes dans l'Est. Tu sais, il y en a beaucoup qui ne t'aiment pas, à l'UMP".
Morano : "Et toi, tu crois que tout le monde t'aime, à l'UMP? Moi, en plus, je suis détestée par ceux qui me reprochent de te soutenir. Ça double ma peine".

>> LIRE AUSSI - Morano a demandé à Sarkozy "de se calmer"