Vous avez jusqu'au 31 décembre pour vous inscrire sur les listes électorales

  • A
  • A
Vous avez jusqu'au 31 décembre pour vous inscrire sur les listes électorales
@ Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :

Les citoyens qui ne sont pas inscrits, ou ont déménagé, ont jusqu'au 31 décembre pour s'inscrire sur les listes électorales de leur commune de résidence. 

Pour voter aux élections présidentielle et législatives de 2017, encore faut-il être inscrit sur les listes électorales. Et au bon endroit. Les Français ont jusqu'au 31 décembre pour faire les quelques démarches qui leur permettront de glisser un bulletin dans l'urne en toute sérénité pour choisir leur chef de l'État, puis leur député.

Conditions pour s'inscrire. Pour s'inscrire, il faut avoir la nationalité française, 18 ans à la veille du premier tour de la présidentielle (le 23 avril) et le droit de vote. Certaines personnes en sont en effet privées, soit parce qu'elles sont sous tutelle, soit parce qu'elles ont été déchues de leurs droits civiques après une condamnation pénale. Il est possible de s'inscrire à la mairie de son domicile ou de sa résidence, ou dans une ville où l'on paie ses impôts locaux depuis plus de cinq ans. Pour s'inscrire, trois possibilités : en ligne, par courrier ou en personne.

Par internet, par courrier ou en personne. Celles et ceux qui souhaitent s'inscrire sur Internet doivent se rendre sur le site www.service-public.fr, rubrique "Services en ligne", et vérifier que leur commune est bien raccordée à ce service. Si c'est le cas, la procédure est très simple. Il suffit de donner ses informations personnelles, puis de télécharger une pièce d'identité et un justificatif de domicile. Par courrier ou en se déplaçant à la mairie, il faut aussi fournir une photocopie d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile, et y joindre un formulaire d'inscription, disponible à la mairie ou téléchargeable sur Internet. La carte d'électeur sera ensuite transmise aux nouveaux inscrits par courrier, au plus tard trois jours avant le scrutin.

Quelques exceptions. Si la date limite d'inscription est fixée au 31 décembre 2016 pour les votes à venir en 2017, il existe néanmoins quelques exceptions. Les jeunes qui auront 18 ans entre le 1er janvier et la veille du vote, par exemple, ou qui déménagent pour des raisons professionnelles pendant cette période, pourront s'inscrire début 2017. Même chose pour les militaires qui retournent à la vie civile, les fonctionnaires qui partent à la retraite ou celles et ceux qui acquièrent la nationalité française ou retrouvent leurs droits civiques après le 1er janvier. Dans tous les cas, néanmoins, la demande d'inscription doit se faire au plus tard dix jours avant l'élection.

9,5 millions d'électeurs potentiels ne pourront pas voter. Ces démarches sont encore mal connues puisque, selon un rapport parlementaire qui date de décembre 2014, 3 millions d'électeurs potentiels ne sont pas inscrits sur les listes électorales et 6,5 millions sont mal inscrits (c'est-à-dire inscrits dans une commune qui ne correspond plus à leur lieu de résidence). Cela "ne correspond généralement pas à un choix politique ou idéologique de refuse de voter" mais à "un faible niveau d'information ou une tendance à la procrastination face à une procédure mal identifiée", estime ce rapport. D'où l'initiative, prise par certaines communes mais aussi par Facebook, de lancer des campagnes de communication au mois de décembre pour encourager tous les Français à effectuer les démarches en temps et en heure.