VIDEO - Pour conserver sa mairie, il envoie sa femme

  • A
  • A
VIDEO - Pour conserver sa mairie, il envoie sa femme
@ CAPTURE ECRAN
Partagez sur :

VIDÉO - Frappé d'inéligibilité, le maire sortant de Propriano, en Corse, ne peut pas se représenter. Alors, c'est son épouse qui s'y colle.

Corse : pour conserver sa mairie, il envoie sa femme

VIDEO - Frappé d'inéligibilité, le maire sortant de Propriano ne peut pas se représenter. Alors, c'est son épouse qui s'y colle.

A Propriano, les municipales sont une affaire de famille. Le maire sortant Paul-Marie Bartoli a dû renoncer à se présenter à sa propre succession suite à l'invalidation de ses comptes de campagne. Frappé d'inéligibilité, le candidat Parti Radical de gauche a donc décidé d'envoyer au front son épouse, Caroline Bartoli. Et peu importe que cette dernière n'y connaisse rien en politique, l'essentiel étant que son mari retrouve son poste dans trois mois, à l'issue de nouvelles élections. Un deal assumé face caméra.

Invitée de France 3 Corse, jeudi, Caroline Bartoli a assumé pleinement son rôle de candidate par intérim. Si elle est élue en mars prochain, la femme du maire sortant a déjà prévu … de démissionner avec son conseil au mois de mai, son époux étant inéligible jusqu'au 25 de ce mois? Objectif ? Provoquer de nouvelles élections municipales pour que Paul-Marie Bartoli retrouve son siège, si les électeurs le souhaitent.

Vous m'avez posé une question. Que pensent vos électeurs de cette situation ?, lui demande le journaliste. La voix balbutiante, incapable de parler sans ses notes, Caroline Bartoli assure avoir "agi en toute transparence pour permettre la poursuite d'une politique qui a fait ses preuves pendant douzeans".

Le journaliste lui pose alors une question sur les alliances mais la femme du maire, complètement perdue, ne comprend pas ce qu'on lui demande. Caroline Bartoli cherche alors dans ses notes et répond complètement à côté de la plaque. "Euh… naturellement… nous respecterons le Code électoral et le Code général des collectivités territoriales", indique t-elle, trébuchant sur chaque mot.

Twitter s'amuse. Sur Twitter, les réactions se sont multipliées entre moquerie et pitié pour cette candidate novice en politique.


A moglie di Bartoli nant'a FR3. Ohimè. ùn parla micca troppu bè ma sa leghje :-) lamentable d'humilier son épouse pour conserver une mairie!

— jean ferrari (@ghjuvaferrari) 6 Février 2014



@aurisacrafames J'admets n'avoir jamais vu un phénomène politique similaire en aucun pays du monde

— André Fazi (@AndreFazi) 6 Février 2014



@gfranchi2b@AnthonyBassani1 Une marionnette. Les Proprianais vont donc voter pour 2 feuilles de papier? Et ça sermonne sur la démocratie...

— Damien Mattei  (@aurisacrafames) 6 Février 2014