VGE, Sarkozy et Chirac coûtent 9,6 millions d'euros par an à l'État

  • A
  • A
VGE, Sarkozy et Chirac coûtent 9,6 millions d'euros par an à l'État
La sécurité de Nicolas Sarkozy coûte chaque année 1,8 million d'euros à l'Etat.@ BENOIT DOPPAGNE / Belga / AFP
Partagez sur :

L'État assume les dépenses de fonctionnement, personnel et protection de ses anciens présidents.

Très chers anciens présidents. Valéry Giscard d'Estaing, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac coûtent quelque 9,6 millions d'euros par an à l'Etat en dépenses de fonctionnement, personnel et protection, selon une nouvelle évaluation du député PS René Dosière. "La réponse à ma question écrite au ministère de l'Intérieur sur le coût de la sécurité, longtemps attendue (pendant 17 mois!), permet d'ajuster les calculs que j'avais effectués le 27 janvier 2015 et qui s'élevaient à 6,2 millions", a écrit jeudi sur son blog ce scrutateur des dépenses de l'Etat.

Protection, personnel et fonctionnement. Les dépenses s'élèvent à 3,9 millions par an pour Valéry Giscard d'Estaing (2,5 en protection, 1,1 en personnel, 0,3 en fonctionnement), 3,3 millions pour Nicolas Sarkozy (1,8 en protection, 1,2 en personnel, 0,3 en fonctionnement), et 2,4 millions pour Jacques Chirac (1,3 en protection, 0,9 en personnel, 0,2 en fonctionnement), a-t-il détaillé. Ces calculs, avait précisé René Dosière, ne comprennent pas le traitement mensuel des anciens présidents (environ 6.000 euros), ni la rémunération mensuelle de membre du Conseil constitutionnel (12.000 euros), que VGE est le seul à toucher.

Les anciens présidents bénéficient d'un appartement de fonction meublé au service duquel sont affectés deux personnes. Ils ont droit à deux policiers pour leur protection rapprochée, une voiture de fonction avec deux chauffeurs et sept collaborateurs permanents. Les dépenses de personnel sont supportées par les ministères mettant à disposition ces collaborateurs.

1,8 million pour la sécurité de Sarkozy. La surveillance de la propriété de Valéry Giscard d'Estaing à Authon par des gendarmes revient à 1,3 million d'euros par an, celle du château de Jacques Chirac à Bity à 502.407 euros. Nicolas Sarkozy n'a pas de propriété de ce type. Pour la seule sécurité rapprochée plus celle des domiciles parisiens, assurées par la police nationale et les CRS, Nicolas Sarkozy est l'ancien président qui coûte le plus cher (1,79 million), devant VGE (1,13 million) et Jacques Chirac (800.756 euros).