Vaucluse : l'élection du canton d'Orange annulée

  • A
  • A
Vaucluse : l'élection du canton d'Orange annulée
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Le tribunal administratif de Nîmes a annulé l'élection départementale dans le canton d'Orange, la seule qui a opposé deux formations d'extrême droite.

Le tribunal administratif de Nîmes a annulé jeudi l'élection départementale dans le canton d'Orange (Vaucluse), la seule qui a opposé deux formations d'extrême droite, a-t-on appris de source judiciaire.

Ligue du Sud contre Front National. Au second tour de scrutin, le 29 mars, le binôme de la Ligue du Sud emmené par Yann Bompard avait devancé celui du Front national (FN) de six voix sur près de 9.000 suffrages exprimés. "Selon les conclusions du juge, il s'avère que l'élection a bel et bien été volée", s'est félicité dans un communiqué Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse et tête de liste du Front national pour l'élection régionale de décembre en Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Bompard fait appel. Yann Bompard, le fils du maire d'Orange, un ex-membre du FN qui a fondé la Ligue du Sud, a annoncé son intention de faire appel de la décision du tribunal de Nîmes. La Ligue du Sud et le FN pourrait de nouveau se retrouver en concurrence sur le scrutin régional de décembre. Créateur de la Ligue du Sud, Jacques Bompard réfléchit à la création d'une liste dissidente en PACA avec des fidèles de Jean-Marie Le Pen, le co-créateur du Front national dont il a été exclu le 20 août pour avoir réitéré des propos jugés provocateurs sur la Shoah.