Valls se dit "zen" face aux "défis considérables"

  • A
  • A
Valls se dit "zen" face aux "défis considérables"
@ AFP
Partagez sur :

En visite au Japon, le Premier ministre Manuel Valls a assuré être "zen" face aux "défis considérables" du monde. 

Manuel Valls a assuré samedi être "zen", face aux "défis considérables" du monde, en France comme au Japon, où il entame une visite de trois jours.

"Je suis toujours zen". "Moi je suis toujours zen", a répondu le Premier ministre à une question de presse en marge d'une visite du sanctuaire shintoïste Shimogamo à Kyoto, première étape de son voyage. Le Premier ministre était interrogé par un journaliste sur le fait de savoir si ce voyage faisait office de "parenthèse zen" dans une "rentrée difficile".

"Des défis considérables". "La rentrée n'est pas 'difficile', elle est marquée par des défis considérables", a répondu M. Valls, citant "les tensions avec la Russie", "le rendez-vous climat" avec la conférence de Paris, et plus généralement "un monde qui a besoin d'ordre". "Sur tous ces sujets-là le Japon et la France, qui ont sans doute la même conception du droit et de la démocratie, avancent ensemble", a dit le Premier ministre, qui doit rencontrer son homologue Shinzo Abe samedi soir pour un premier dîner.

"Zen au Japon, zen en France". "Donc zen au Japon, zen en France, il faut être zen pour affronter les défis de la France et du monde", a dit M. Valls, qui doit visiter un temple bouddhiste zen plus tard dans son voyage.
Le Premier ministre français a vanté la "relation d'exception" entre le Japon et la France, qu'il est venu "confirmer", et le "lien inouï" qui unit les deux cultures.