Valls "favorable" à une limitation des mandats dans le temps

  • A
  • A
Valls "favorable" à une limitation des mandats dans le temps
@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

"Moi je suis favorable aussi au non-cumul dans le temps", a déclaré le Premier ministre sur BFM TV, sans préciser son propos. 

Le Premier ministre Manuel Valls s'est dit "favorable" mercredi à une limitation du renouvellement des mandats politiques dans le temps, en plus du durcissement des règles du non-cumul des mandats entrant en vigueur en 2017.

Les calvities de la classe politique. Artisan de ce durcissement lors de son passage au ministère de l'Intérieur, Manuel Valls était interrogé sur BFM TV par un jeune participant au mouvement "Nuit debout" qui lui suggérait une limitation des mandats dans le temps en ironisant sur les "mêmes calvities" visibles dans la classe politique depuis des années. "D'abord, il n'y a pas que des chauves à l'AN. Ca se renouvelle, regardez, y compris au gouvernement: Myriam El Khomri, Najat Vallaud-Belkacem, Emmanuel Macron ont moins de 40 ans. Mais il faut du renouvellement", a admis le Premier ministre.

"Favorable aussi au non-cumul dans le temps". "Le non-cumul (entre les mandats de parlementaires et ceux d'exécutifs locaux, ndlr) c'est moi qui l'ai porté comme ministre de l'Intérieur à l'Assemblée nationale, il va s'appliquer à partir de 2017 et il va incontestablement changer la vie politique française", a-t-il plaidé. Avant d'ajouter: "Moi je suis favorable aussi au non-cumul dans le temps", sans préciser son propos. La réforme constitutionnelle de 2008, adoptée sous la présidence Sarkozy, interdit déjà de faire plus de deux mandats de président de la République, sur le modèle américain. Aucune limitation n'existe néanmoins par exemple pour les parlementaires, certains députés élus en 2012 en étant à leur neuvième législature.

Quant au non-cumul des mandats, adopté en 2000 lorsque Lionel Jospin était à Matignon, qui va être durci l'an prochain, il interdisait de cumuler un mandat de parlementaire avec plus d'un mandat local (avec des exceptions).