Valls, chouchou des sondages

  • A
  • A
Valls, chouchou des sondages
Sondage : Hollande et Ayrault populaires, Valls au sommet@ MAXPPP
Partagez sur :

Sa nomination au ministère de l'Intérieure est saluée par 72% des Français, selon BVA.

Sa nomination est de loin la plus populaire. L'arrive de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur est saluée par plus de 7 Français sur 10, d'après un baromètre BVA pour Orange, L'Express et France Inter publié mardi.

 "Il réalise une performance tout à fait étonnante : être à la fois le seul ministre du gouvernement à être accueilli positivement (54%) par une majorité de sympathisants de droite et aussi à être l'un des plus populaires auprès des sympathisants de gauche" (89%), précise BVA.  

Valls, chouchou des électeurs de gauche et de droite...

Dès les premiers heures de son mandat, Manuel Valls avait tenu à imposer sa marque, réalisant pas moins de sept déplacements les cinq premiers jours de son mandat. Il avait alors ratissé tous les grands sujets de son ministère : la question des banlieues lors d'un passage en Seine-Saint-Denis, la criminalité à Marseille, l'immigration après la visite d'un centre de rétention près de Roissy,  la lutte anti-terroriste lors d'un G6 à Munich... Et même les dispositifs de sécurité des matchs de foot après la rencontre Auxerre-Montpellier clôturant la saison de ligue 1. 

"En marketing politique, on appelle cela ‘l’étiquetage’. C’est l’idée qu’un schéma d’évaluation d’un homme politique se crée très très vite dans la tête des citoyens. Et que ce premier jugement sera difficile à déloger. Pour preuve, Nicolas Sarkozy a dû porter l’épisode du Fouquet’s pendant cinq ans !", a expliqué à Europe1.fr le politologue Arnaud Mercier, spécialiste de la communication politique et professeur à l'université de Metz. Pour se poser en homme d’action, Manuel Valls avait donc tout intérêt à créer des coups d’éclat dès les premiers jours de son ministère. Et visiblement la formule fonctionne. 

L'ailier droit du gouvernement "est, en effet, de très loin  le numéro 1", insiste l'institut de sondage, soulignant que le nouveau locataire de la place Beauvau devance de 6 points, à 72%, le ministre du Travail Michel Sapin, numéro 2 en termes de popularité.

L'ailier droit est de "très loin le numéro 1"

Sa nomination est de loin la plus populaire, cependant la moitié des ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault recueillent aussi plus de 60% de jugements positifs, selon ce baromètre. Parmi les ministres jugés favorablement figurent Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, Michel Sapin, ministre du Travail, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, et la porte-parole du gouvernement et ministre des droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem.  

À l'opposé, seuls 46% des sondés voient favorablement la nomination de Christiane Taubira à la Justice. "Il semble que le tir de barrage effectué par la droite sur le supposé laxisme de la nouvelle ministre commence déjà à porter ses fruits", écrit BVA.

François Hollande et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault bénéficient quant à eux de hauts niveaux de popularité, avec respectivement 61% et 65% de bonnes opinions. Mais ils ne connaissent pas un "état de grâce" comparable à celui de leurs prédécesseurs, souligne l'institut.  

*Ce sondage a été réalisé les 23 et 24 mai par téléphone et internet auprès de 1.304 personnes âgées de 18 ans et plus.