Valls à Sarkozy : reporter la COP21 serait "céder à la violence"

  • A
  • A
Valls à Sarkozy : reporter la COP21 serait "céder à la violence"
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Pour le Premier ministre Manuel Valls, reporter la COP21 en raison des attentats serait "céder à la violence".

En réaction au projet de Nicolas Sarkozy de reporter la COP 21, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré que ce serait "céder à la violence". 

"Ce n'est pas raisonnable". Des sources proches du parti Les Républicains ont indiquées dimanche que Nicolas Sarkozy, allait demander "un report" de plusieurs mois de la COP21, la conférence de Paris sur le climat, qui doit se tenir du 30 novembre au 11 décembre. "La maintenir, c'est prendre des risques incroyables" et "ce n'est pas raisonnable", a-t-on ajouté de mêmes sources. Pour protéger les près de 120 chefs d'Etat et de gouvernement attendus dans la capitale, "il faut des centaines de milliers de policiers". "La COP21 doit se tenir", a déclaré samedi Laurent Fabius, interrogé à Vienne pour savoir si la conférence était menacée, selon un compte-rendu de ses propos publié par le Quai d'Orsay. La COP21, qui s'ouvre le 30 novembre par un sommet de chefs d'État et de gouvernement, "se tiendra avec des mesures de sécurité renforcées, mais c'est une action absolument indispensable contre le dérèglement climatique", a-t-il ajouté. 


[MISE A JOUR 15h10] Nicolas Sarkozy a évoqué la COP21 lors de son entretien dimanche à l'Élysée avec François Hollande et ne demande pas le report de la conférence de Paris sur le climat (30 novembre/11 décembre), a déclaré à l'AFP l'entourage du président des Républicains (LR). "Il avait des interrogations samedi, comme d'autres personnalités des Républicains, sur la possibilité de maintenir un tel événement après les attentats de vendredi. Il a évoqué ce point avec le président François Hollande qui lui a apporté des éléments de réponse. Il ne demande pas le report de la COP21", a-t-on précisé.