Urgent, candidat cherche circonscription

  • A
  • A
Urgent, candidat cherche circonscription
Législatives: Mélenchon se décide samedi, Hénin-Beaumont parmi les possibles@ MAXPPP
Partagez sur :

Mélenchon, Guaino, Dati : ils voudraient une circonscription, gagnable si possible.

Ils sont pressentis là, attendus ici, et seront parachutés là-bas.  A J-40 des législatives, quelques ténors de la politique se cherchent encore une circonscription où s’implanter, se représenter, se faire élire et enfin gagner un siège à l’Assemblée. Qui sont ces têtes d’affichent en mal de circonscription ? Voici trois exemples de ces politiques "star" en quête d’une terre électorale.

# Mélenchon , le tour de France des annonces

 Ce sera Paris… Ou Hénin-Beaumont. Peut-être Marseille. Voire la Gironde. Ou encore le Val-de-Marne. A quelques encablures des législatives, le candidat du  Front de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon - 11% des voix au premier tour - se cherche un point de chute pour les législatives. Envisagé un temps dans la 6e circonscription de Paris où le PS et EELV ont investi Cécile Duflot, Jean-Luc Mélenchon est également annoncé à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, où se présente Marine Le Pen, révèle jeudi La Voix du Nord. "Je serai sans doute fixé samedi", a précisé Jean-Luc Mélenchon.

Pourquoi l’eurodéputé cherche-t-il un ancrage à l’Assemblée ? Tout l’enjeu pour Jean-Luc Mélenchon est de concrétiser sa percée de la présidentielle. "Je vois bien que la bataille, elle a lieu là", insiste ainsi le leader du Front de gauche, faisant référence à l'Assemblée nationale. Son mandat de député européen, estime-t-il, ne le place pas au centre de la vie politique nationale. "Toute ma hantise, c'est de ne pas me laisser enfermer dans un coin", martèle-t-il.



# Guaino, en quête d’un fief

Contraint de déménager de l’Elysée, le conseiller spécial du président Henri Guaino, 55 ans, pourrait être prochainement investi par l'UMP candidat aux élections législatives. Probablement dans les Yvelines. Plume du président Sarkozy pendant tout le quinquennat, il a fait savoir cette semaine au secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, qu'il souhaitait être candidat.

"Il a des chances d'obtenir une investiture dans la 3e circonscription des Yvelines", acquise à la droite et occupée jusqu'à présent par Christian Blanc (Nouveau Centre), qui ne se représente pas, ont précisé des membres de l’UMP.

"Guaino s'y prend trop tard. Il peut obtenir l'investiture mais il sera battu", tempère toutefois d’autres ténors du parti. Valérie Pécresse, présidente de la fédération UMP des Yvelines, candidate dans la 2e circonscription, a ainsi considéré que le parachutage d'Henri Guaino serait "tardif et assez hasardeux" et qu'il pourrait "se révéler aléatoire" dans une circonscription "frondeuse et indépendante". "On préfèrerait une solution locale", a-t-elle ajouté.



# Dati à Paris, mais dans quelle circonscription 

Rachida Dati, en concurrence avec François Fillon, qui a reçu l'investiture dans la 2e circonscription de Paris pour les législatives, a évoqué lundi de façon sibylline un arrangement, après une entrevue dimanche avec le Premier ministre autour de Nicolas Sarkozy. La maire du VIIe arrondissement de Paris a ainsi assuré qu'elle ne "faisait pas" de sa fronde contre François Fillon "une querelle de personnes". L’ex-garde des Sceaux pourrait atterrir dans la 12e circonscription (qui couvre une partie du VIIe et le XVe où le député-maire Philippe Goujon est investi).

Mais, mercredi, la commission UMP, réunie en présence du Premier ministre François Fillon, n'a pas pas abordé la question. Rachida Dati est toujours sans point de chute.

Les élections législatives auront lieu les 10 et 17 juin prochains.