Un remaniement plus important que prévu

  • A
  • A
Un remaniement plus important que prévu
Le remaniement a été annoncé par un communiqué de l'Elysée mercredi.@ Maxppp et Reuters
Partagez sur :

Baroin remplace Lagarde, Leonetti et Douillet entrent au gouvernement, a annoncé l'Elysée.

C'est un remaniement plus important que prévu qui a été dévoilé mercredi après-midi par l'Elysée. Le départ de Christine Lagarde pour le FMI est finalement l'occasion pour l'exécutif, à dix mois de la présidentielle, d'étoffer sérieusement le gouvernement, en faisant de la place à de nouvelles sensibilités. François Baroin, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, François Sauvadet ou encore David Douillet font partie des promus.

Pour remplacer directement Christine Lagarde, qui doit prendre ses fonctions au FMI officiellement dès le 5 juillet prochain, c'est le ministre du Budget François Baroin qui a finalement été désigné mercredi ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie.

Une foule de petits nouveaux

Valérie Pécresse, la chiraquienne un temps pressenti pour remplacer Christine Baroin, hérite finalement du ministère du Budget. Mais elle devient au passage porte-parole du gouvernement, en remplacement de François Baroin. Chaises musicales toujours, le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez succède à Valérie Pécresse à l'Enseignement supérieur et à la Recherche. Il est remplacé par Jean Leonetti, député des Alpes-Maritimes et vice-président du Parti radical. Le secrétaire d'Etat aux Transports Thierry Mariani est quant à lui élevé au rang de ministre.

Quant au centriste François Sauvadet,ildevient ministre de la Fonction publique en remplacement de Georges Tron qui était secrétaire d'Etat et qui a été contraint de démissionner, mis en examen dans une affaire de viols et d'agressions sexuelles.Artisan d'une alliance centriste, François Sauvadet se dit toujours opposé à une candidature Borloo en 2012.

Des têtes moins connues font leur apparition au sein du gouvernement. Ainsi, Marc Laffineur, connu pour être un proche de Jean-Pierre Raffarin, est nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants. Claude Greff, députée UMP d'Indre-et-Loire, devient secrétaire d'Etat, chargée de la Famille. Elle est la seule femme parmi les petits nouveaux.

Enfin, l'ex-judoka David Douillet est nommé secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères chargé des Français de l'étranger. C'est un novice en politique, mais il caressait tout haut l'envie d'être ministre depuis son arrivée sur les bancs de l'Assemblée comme député UMP des Yvelines en octobre 2009. Son portefeuille est très politique, car il chouchoutera plus d'un million de Français vivant à l'étranger.

Statut quo pour Le Maire

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire semblait favori pour remplacer Christine Lagarde au ministère de l'Economie, avant qu'un coup de fil de François Fillon ne vienne doucher ses espoirs. Ayant refusé de remplacer François Baroin au ministère du Budget, Bruno Le Maire n'ira donc pas à Bercy comme il l'avait souhaité et reste donc à l'Agriculture.