Un élu alsacien se déclare candidat à la présidentielle pour 2017

  • A
  • A
Un élu alsacien se déclare candidat à la présidentielle pour 2017
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Paul Mumbach, du parti des Fédérés, et maire de Dannemarie, en Alsace, va partir à la chasse aux signatures pour se présenter en 2017.

Il avait fondé son propre parti en 2015. Le voilà lancé dans la course à la présidentielle. Le journal L'Alsace a en effet rapporté lundi que Paul Mumbach, maire de Dannemarie, dans le Haut-Rhin, avait décidé de se présenter en 2017. Il veut y défendre "une véritable démocratie locale et participative".

"Maires en colère". Sous la bannière de son parti Les Fédérés, Paul Mumbach va donc partir à la recherche de 500 signatures. Son slogan ? Il estime qu'il est "le seul candidat à défendre les collectivités territoriales en général et les maires en colère en particulier".

Des référendums pour la fusion des régions. L'édile de Dannemarie, qui veut défendre la proximité, est un opposant déclaré à la Grande région qui regroupe l'Alsace, la Champagne, la Lorraine et les Ardennes. Son programme peut d'ailleurs se résumer en une phrase : "aux régions le maximum du possible, à l’État le minimum du nécessaire". Il plaide donc pour la réduction de charges sociales et du nombre de parlementaires, pour une grande réforme fiscale. Concernant la fusion des régions, il demande naturellement qu'elle soit approuvée par les populations via des référendums. 

Il a lâché son binôme. Paul Mumbach, en se lançant en solitaire, lâche donc Christian Troadec, maire breton et figure du mouvement des Bonnets rouges. Les deux acolytes avaient en effet annoncé en janvier leur candidature pour la présidentielle en binôme.