Un conseiller municipal jugé pour exhibition sexuelle

  • A
  • A
Un conseiller municipal jugé pour exhibition sexuelle
Un conseiller municipal de Besançon, siégeant dans la majorité PS, a reconnu samedi en garde-à-vue avoir exhibé son sexe devant une jeune femme, des faits pour lesquels il sera jugé en juin, a indiqué le parquet.@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Un conseiller municipal de Besançon a reconnu en garde-à-vue avoir exhibé son sexe devant une jeune femme.

Un conseiller municipal de Besançon, siégeant dans la majorité PS, a reconnu samedi en garde-à-vue avoir exhibé son sexe devant une jeune femme, des faits pour lesquels il sera jugé en juin, a indiqué le parquet. "C'est une triste affaire, qui n'a rien à voir avec la politique. A partir du moment où il a reconnu les faits, il n'a plus du tout ma confiance, il n'a plus sa place à mes côtés", a dit à l'AFP le maire (PS) de Besançon, Jean-Louis Fousseret.

"Dès lundi je vais lui retirer sa délégation et lui demander de démissionner du conseil municipal", a ajouté le maire. "Quand on est élu, on doit être tout à fait irréprochable", a-t-il encore observé. Vendredi, une jeune femme de 19 ans avait prévenu la police et raconté que l'élu lui avait montré son sexe dans un passage souterrain à Besançon. Le suspect, qui avait d'abord réfuté ces accusations, a finalement reconnu les faits. Il a été remis en liberté samedi à l'issue de sa garde à vue et sera jugé le 19 juin, selon la procédure du plaider-coupable.

L'homme ne siège que depuis quelques mois au conseil municipal, dans la majorité. Il est "issu de la société civile, sans étiquette, connu au titre de son implication associative", écrit le journal. Le conseiller municipal était "très connu, très apprécié", a commenté le maire. "Je suis tombé des nues, j'étais à mille lieues de penser qu'il pourrait faire ça", a conclu Jean-Louis Fousseret.