UE : la taxe carbone à l'étude en juin

  • A
  • A
UE : la taxe carbone à l'étude en juin
@ REUTERS
Partagez sur :

A niveau européen, "aucun pays ne s'y est opposé", a assuré Nicolas Sarkozy.

Après trois jours de tollé en France sur la taxe carbone, Nicolas Sarkozy a tenu à faire l'annonce en personne. En juin, la Commission européenne proposera un mécanisme d'ajustement pour taxer les importations de pays rechignant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, a-t-il assuré, à l'issue du sommet européen.

"Aucun pays ne s'y est opposé"

"Chacun considère aujourd'hui que la question d'un mécanisme d'adaptation aux frontières est incontournable", a précisé le président avant d'ajouter : "aucun pays ne s'y est opposé."

Quelques jours après l'annonce par le gouvernement français, que la mise en oeuvre de la taxe carbone française n'interviendrait que lorsque ce dispositif européen aura été mis en place, il a estimé qu'il y avait une majorité de pays pour demander "la fin de la naïveté de l'Europe".

"Que chacun s'y tienne"

Nicolas Sarkozy s'exprimait lors d'un point presse, où il a également fait part de son mécontentement après les propos de sa secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno qui avait vivement regretté le report de la taxe carbone en France. "Je n'ai pas apprécié ces propos", a indiqué le président de la République : "j'ajoute que les ministres n'ont pas à être désespérés, ils ont à faire leur travail. Il y a une stratégie, elle a été fixée par François Fillon et par moi-même, que chacun s'y tienne", a-t-il conclu.