Thévenoud à ses électeurs : "j'ai commis des erreurs inexcusables"

  • A
  • A
Thévenoud à ses électeurs : "j'ai commis des erreurs inexcusables"
L'ancien secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud, qui a démissionné du gouvernement en septembre dernier à cause de déboires fiscaux, reprend la parole.@ AFP
Partagez sur :

IL PARLE - L'ancien secrétaire d'Etat s'est adressé à ses électeurs, dans sa circonscription de Saône-et-Loire. Pour s'excuser et se défendre.

"J’ai commis des erreurs inexcusables". L'ancien secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud, qui a démissionné du gouvernement en septembre dernier à cause de déboires fiscaux, reprend la parole. En déplacement à Mazille jeudi dernier, dans sa circonscription de Saône-et-Loire, le député socialiste s'est excusé auprès de ses électeurs, rapporte le Bien Public.

>> LIRE AUSSI - Les dessous de la démission de Thévenoud

 Un "immense gâchis". "Je comprends bien le choc qu’elles (les erreurs) ont engendré", a commenté l'élu. Mais s'il reconnaît ses erreurs, Thomas Thévenoud veut convaincre de son intégrité. Il assure s'être "laissé déborder par son engagement public". "Je n’ai pas menti, ni trompé l’administration fiscale. Aujourd’hui, je paie le prix de tout ça avec ma famille. On est en pleine irrationalité, et quel immense gâchis", a-t-il renchéri.

>> LIRE AUSSI - PS : comment régler le cas Thévenoud ?

L'éphémère secrétaire d'Etat au Commerce extérieur avait quitté le gouvernement début septembre, après avoir passé neuf jours en fonction, accusé de n'avoir pas réglé ses impôts et son loyer durant plusieurs années. Il a par la suite justifié cette omission par de la "phobie administrative". Depuis il revient pas à pas à l'Assemblée, où il a été exclu du groupe PS, mais où il est toujours député de Saône-et-Loire.

Mi-novembre, à la sortie de sa première intervention en commission à l'Assemblée depuis son départ du gouvernement, Thomas Thévenoud avait glissé quelques mots agacés au journaliste d'Europe 1. Dix jours plus tard, il faisait son retour sur les bancs de l'Assemblée.



Thévenoud : les quelques mots agacés du député...par Europe1fr