Terrorisme : Estrosi demande le port d'un bracelet pour les suspects

  • A
  • A
Terrorisme : Estrosi demande le port d'un bracelet pour les suspects
Christian Estrosi @ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Le maire de Nice propose de faire porter un bracelet électronique aux suspects fichées "S" par les renseignements.

"Je demande au gouvernement que tous ceux qui sont fichés de S1 à S6 portent un bracelet électronique, qu'ils ne puissent pas se déplacer, dans quelque mode de transport que ce soit, sans pouvoir être suivis", a lancé Christian Estrosi, tête de liste Les Républicains pour la région Paca, dimanche au Touquet (Pas-de-Calais), lors de la clôture du premier Campus national des Jeunes Républicains, qui s'est tenu samedi et dimanche.

Les fiches dites "S" de renseignement désignent des personnes pouvant constituer une menace potentielle pour la sécurité nationale. On estime à 5.000 le nombre de personnes qui font l'objet d'une fiche "S" en France. Et cela prend en compte des militants politiques (zadistes, militants anti-OGM, anti-nucléaire,…) comme des personnes supposées en lien avec des terroristes. 

"On a essayé de faire de mon discours une caricature". L'homme responsable d'une attaque avortée à bord du Thalys le 21 août dernier était "fiché S3, c'est-à-dire extrêmement dangereux", a rappelé le député-maire de Nice. "Je demande au gouvernement que tous ceux qui sont fichés de S1 à S6 portent un bracelet électronique, qu'ils ne puissent pas se déplacer, dans quelque mode de transport que ce soit, sans pouvoir être suivis", a-t-il affirmé. Qui conclut : "on a essayé de faire de mon discours une caricature. Aujourdhui, qui ne reconnaît pas qu'il y a une véritable armée de l'intérieur qui est installée sur le territoire national", dont les membres "avancent comme des lâches, planqués derrière les réseaux sociaux, dans des caves, des garages, des réseaux clandestins?"