Territoriales en Corse : quatre listes s'affronteront au second tour

  • A
  • A
Territoriales en Corse : quatre listes s'affronteront au second tour
@ STEPHAN AGOSTINI / AFP
Partagez sur :

Les candidats avaient jusqu'à mardi 18h pour déposer leur liste.

La liste de la coalition nationaliste arrivée dimanche en tête du premier tour des élections territoriales en Corse affrontera trois autres listes, deux de droite et une de LREM, pour le second tour, a appris l'AFP mardi auprès de la préfecture d'Ajaccio.

Dépôt des listes jusqu'à mardi 18h. Outre la liste de la coalition nationaliste menée par Gilles Simeoni, Pè a Corsica (Pour la Corse) qui avait obtenu 45,36% des suffrages, seront présentes au second tour celles de la droite régionaliste emmenée par Jean-Martin Mondoloni (14,97%), du parti Les Républicains représentée par Valérie Bozzi (12,77%) et du candidat LREM, Jean-Charles Orsucci (11,26%). Les candidats avaient jusqu'à mardi 18h pour déposer leur liste.

Les candidats de droite qui avaient évoqué avant les élections une possible alliance au second tour pour faire face à la coalition nationaliste n'ont finalement pas présenté de liste commune. Les trois autres listes présentes au premier tour n'ont pas franchi la barre fatidique des 7% des suffrages exprimés nécessaire pour se maintenir seule au second tour.

Mandat de trois ans et demi. Les 234.000 électeurs corses sont appelés à voter pour choisir les 63 élus d'une nouvelle instance inédite, née de la fusion des deux conseils départementaux et de la collectivité territoriale (région). Les futurs élus de la Collectivité territoriale unique (CTU) remplaceront les 30 conseillers départementaux de Haute-Corse, les 22 de Corse-du-Sud et les 51 élus de la Collectivité territoriale de Corse. Ils n'auront qu'un mandat de trois ans et demi, jusqu'en 2021, date à laquelle les Corses revoteront, comme tous les Français, pour les élections régionales.