Syrie : Sylvie Goulard confirme la présence de forces spéciales françaises

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour la première fois, un membre du gouvernement reconnaît la présence de "forces spéciales" sur le terrain syrien face à Daech.

INTERVIEW

Engagée sur les théâtres du Levant dans la lutte contre le terrorisme, la France devrait intensifier sa participation au sein de la coalition anti-Daech. Interrogée sur la participation de la France dans la lutte contre le terrorisme sur le sol syrien, la nouvelle ministre des Armées, Sylvie Goulard, a confirmé vendredi sur Europe 1 ce que tout le monde pensait : il y a bien des Français engagés au sol en Syrie. "Nous avons des forces spéciales qui font des opérations ponctuelles", a-t-elle déclaré.

"Intensifier le dispositif actuel". "Une autre chose est d'envoyer des forces de manière massive, mais la France prend toute sa part à la coalition anti-Daech. Nos avions sont présents. Encore une fois, l'idée est d'intensifier le dispositif actuel, même pour les Américains", a-t-elle détaillé. "Raqqa [la capitale du grope Etat islamique, ndlr] fait partie des objectifs, il y en a d'autres", ajoute encore Sylvie Goulard, refusant cependant d'en dire plus afin de ne pas ébruiter d'éventuels informations stratégiques.

"La bataille de Raqqa va commencer sous peu". "Si l'on en croit les dernières déclarations des Américains, il y a eu des progressions significatives dans l'encerclement de la ville de Raqqa et la bataille va commencer incessamment sous peu", analyse Didier François, le journaliste d'Europe 1 spécialiste des questions de Défense. "On sait que c'est une priorité pour la France, car c'est là qu'ont été préparés les attentats de Paris, il serait donc totalement illogique que des forces françaises n'y participent pas", ajoute-t-il avant de conclure : "En revanche, pas question d'envoyer pour autant des troupes au sol comme avec l'opération au Mali, donc ce seront les forces spéciales qui agiront".