Stéphane Le Foll : "un problème d'équilibre dans les pouvoirs"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien ministre de l'Agriculture estime que la réforme de l'Assemblée nationale doit respecter "l'équilibre des pouvoirs".

INTERVIEW

Alors que les députés vont bientôt partir en vacances, certains pensent déjà à la rentrée et aux problèmes qui l'accompagnent. Invité d'Europe 1 mardi matin, le député PS de la Sarthe Stéphane Le Foll s'inquiète ainsi de "l'équilibre des pouvoirs" dans la République. 

"Un problème de fond". "Je pense que, globalement, il y a un problème d'équilibre dans les pouvoirs aujourd'hui dans la République telle qu'elle est", explique l'ancien ministre de l'Agriculture de François Hollande. "C'est un problème de fond", poursuit-il. "Et ce n'est pas ce qui est en train d'être préparé sur la baisse du nombre de députés, sur l'idée qu'ils vont contrôler plus,… que la donne va changer". Stéphane Le Foll se méfie ainsi de la réforme de l'Assemblée annoncée dimanche dernier dans Le JDD par François de Rugy. 

En finir avec le pouvoir de dissolution. "Le pouvoir de dissolution de l'Assemblée ne se justifie plus", assure Stéphane Le Foll sur Europe 1. "On est dans un quinquennat, on a inversé le calendrier : présidentielle avant législatives. Avant, on avait un septennat qui justifiait le droit de dissolution parce qu'il pouvait y avoir quelques décalages. Aujourd'hui, c'est justifié pourquoi ? Comment ?" Le PS entend d'ailleurs formuler plusieurs propositions pour la future réforme de l'Assemblée nationale. "C'est une volonté de reposer la question de l'équilibre des pouvoirs", explique le député socialiste. "On est arrivés à un moment où on doit se la poser puisque le président de la République veut engager des réformes, et que le président de l'Assemblée veut rendre un peu plus souple son fonctionnement."