Stéphane Le Foll : "On ne peut pas reprocher au président de ne pas défendre la France"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le porte-parole du gouvernement a défendu la position de François Hollande face au FN.

Le PS et les Républicains (ainsi que ses prédécesseurs comme l'UMP), qui ont gouverné la France en alternance, sont souvent critiqués pour leur éventuelle responsabilité dans la progression continue du Front national. Interrogé à ce sujet, Stéphane Le Foll a défendu la stratégie du gouvernement et du PS face au FN lundi dans la Matinale d'Europe 1. "On ne peut pas reprocher au président de la République et au Premier ministre de ne pas parler de la France et de ne pas défendre la France, a appuyé le porte-parole du gouvernement. La vraie question, c'est quelle est la France dont on parle."

Réfugiés et Union européenne. Avant d'attaquer : "Si c'est la France qui consiste à dire 'Pour être la France, on va fermer nos frontières et on va quitter l'Europe', ce n'est pas notre France. C'est ça qu'il faut qu'on défende, mais qu'il faut qu'on défende avec plus de force". Peu après les attentats, la président du Front national avait demandé au gouvernement d'arrêter purement et simplement d'accueillir des migrants dans le pays. L'immigration est l'un des thèmes de prédilection du parti frontiste, de même que la sortie de l'Union européenne.