Sondage : embellie pour François Hollande et Manuel Valls, Alain Juppé creuse l'écart à droite

  • A
  • A
Sondage : embellie pour François Hollande et Manuel Valls, Alain Juppé creuse l'écart à droite
Le chef de l'Etat gagne 3 points au moment où son éventuelle candidature à la présidentielle est la plus contestée. @ BENOÎT TESSIER / POOL / AFP
Partagez sur :

Selon le sondage Ipsos publié lundi, la cote de confiance du chef de l'Etat gagne 3 points en octobre. Alain Juppé creuse l'écart, loin devant Nicolas Sarkozy.

Selon un sondage Ispos* pour Le Point publié lundi, 18% des personnes interrogées portent un jugement positif sur l'action de François Hollande. Sa cote de popularité gagne ainsi 3 points au moment où son éventuelle candidature à l'élection présidentielle est le plus contestée

Manuel Valls retrouve son niveau du mois d'avril. 79% (-1) des Français jugent toujours négativement son action, selon cette enquête pour Le Point. De son côté, Manuel Valls, gagne 4 points et avec 27% d'avis favorables (contre 69%), le Premier ministre retrouve son niveau du mois d'avril. L'image de François Hollande progresse auprès des proches du Parti socialiste (46%, +2) et de l'ensemble de la gauche (34%, +2), mais aussi des sympathisants du Modem (23%, +5) et des Républicains (7%, +6). Manuel Valls gagne quant à lui 10 points auprès des proches du PS et repasse positif auprès de cette tranche de l'électorat (55%), et 13 points auprès des sympathisants Front national (20%). 

Après le débat, Nicolas Sarkozy, le seul candidat à ne pas progresser. Les Français sont également plus nombreux à porter un jugement positif sur Alain Juppé (+5), solidement en tête du classement des personnalités avec 53% de réponses positives. Des candidats à la primaire de la droite, seul Nicolas Sarkozy, stable à 26%, ne progresse pas dans cette enquête réalisée après le premier débat télévisé entre les concurrents. François Fillon gagne 5 points à 39%, Bruno Le Maire 9 à 36% et Nathalie Kosciusko-Morizet 6 à 32%.

Alain Juppé (73%) et François Fillon (65%) gagnent chacun 7 points auprès des proches des Républicains, Nicolas Sarkozy n'en gagne que 2 (57%). Egalement en hausse auprès de l'ensemble des personnes interrogées, François Bayrou (41%, +4), Emmanuel Macron (40%, +3), Jean-Luc Mélenchon (36%, +5) et Arnaud Montebourg (34%, +4). Marine Le Pen perd un point à 25%. 

*Enquête réalisée les 14 et 15 octobre auprès de 957 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.