Sivens : "une solution d'équilibre" pour Royal

  • A
  • A
Sivens : "une solution d'équilibre" pour Royal
@ Eric Feferberg/AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La ministre de l'Ecologie a commenté sur Europe 1 la décision du conseil général du Tarn.

Après la décision du conseil général du Tarn sur le barrage de Sivens, Ségolène Royal a salué vendredi sur Europe 1 "une solution d'équilibre". Interrogée dans Europe Soir, la ministre de l'Ecologie estime qu'il n'y avait "ni gagnant ni perdant" dans l'adoption d'un projet de barrage réduit. "Chacun a fait sa part du chemin", juge-t-elle. .

Elle souhaite que "la situation s'apaise". "Le conseil général s'est décidé librement", a affirmé Ségolène Royal, qui a fait valoir son rôle dans la reprise du dialogue. "J'ai mobilisé des experts sur place pour essayer de sortir du blocage et faire en sorte que les gens se remettent à discuter", a expliqué la ministre. "J'ai passé énormément de temps à renouer fils du dialogue". "Ce qui est très important maintenant, c'est que la situation s'apaise", a ajouté Ségolène Royal, alors que les zadistes de Sivens ont été évacués par les forces de l'ordre vendredi. Selon Ségolène Royal, "les personnes qui occupaient le site se sont fait entendre". 

La ministre a aussi garanti que la nouvelle construction "sera respectueuse de l'aménagement". "Les agriculteurs auront de l'eau, la rivière et les poissons auront de l'eau", a résumé Ségolène Royal.

Le conseil général du Tarn a adopté vendredi à une large majorité le projet d'un barrage plus modeste sur le site de Sivens, répondant ainsi aux demandes de Ségolène Royal de revoir le projet. La ministre avait insisté sur le "surdimensionnement" du projet initial de barrage, dont elle avait confirmé l'abandon en janvier.

>> LIRE AUSSI - Barrage de Sivens : le conseil général opte pour un projet réduit

>> LIRE AUSSI - Barrage de Sivens : les gendarmes ont évacué le site