Semaine décisive pour François Fillon, en quête d'un nouveau souffle

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Secoué par les affaires depuis près de deux semaines, le candidat de la droite tente de reprendre la main sur le terrain et dans les médias dès lundi, tandis que l'enquête se poursuit.

François Fillon déteste parler aux médias, mais la pression est devenue trop forte après un week-end animé par les rumeurs de renoncement. Tout le week-end, le candidat de la droite à l'élection présidentielle a reçu des appels et des SMS, unanimes, qui l'encouragent à "aller sur le fond" car "ne rien dire alimente la suspicion". François Fillon devrait donc prendre la parole lundi. Ira-t-il jusqu'à la contrition en demandant pardon aux Français ?

L'hypothèse Juppé.Certains députés souhaitent en tout cas un moment de vérité, mardi matin, à l'Assemblée nationale, quand François Fillon viendra les écouter. "La réunion s'annonce houleuse", reconnaît-on dans l'équipe du candidat. D'autant que certains ont un plan B en tête, voire un plan J, comme Alain Juppé. Le maire de Bordeaux aurait confié à des proches qu'il se lancerait bien dans la bataille, si et seulement si François Fillon le lui demandait.

Déplacement à la Réunion samedi. Cela n'en prend pas le chemin. L'agenda de François Fillon est d'ores et déjà chargé cette semaine. Mardi, François Fillon sera chez François Baroin à Troyes, dans l'Aube, avant de visiter Juvisy-sur-Orge mercredi. Jeudi, il se rendra à Poitiers avec Jean-Pierre Raffarin et s'envolera vers l'île de La Réunion samedi.

Pendant ce temps-là, l'enquête du parquet financier se poursuit. Elle vient de s'étendre aux enfants de François Fillon, ce qui retarde une éventuelle décision et complique d'autant plus les affaires du candidat.