Ségolène Royal en discrète reconquête

  • A
  • A
Ségolène Royal en discrète reconquête
La grande discrétion actuelle de Ségolène Royal relève d'une stratégie, jurent ses proches.@ Reuters
Partagez sur :

Très discrète depuis plusieurs semaines, elle ne renonce pas pour autant à ses ambitions.

Le programme du Parti socialiste dévoilé, les candidats aux primaires peuvent repartir en campagne. Et notamment Ségolène Royal, qui avait fait une entrée fracassante en novembre en annonçant sa candidature, prenant ainsi ses adversaires de vitesse. Mais depuis plusieurs semaines, la présidente de la région Poitou-Charentes brille par son absence dans les médias.

Conséquence de cette discrétion, Ségolène Royal a sensiblement baissé dans les sondages, à tel point que certains instituts ne prennent même plus la peine de la tester auprès des Français. Mais de ces faiblesses, l’ex-candidate à la présidentielle de 2007 veut faire une force. Mercredi dernier, elle a écrit aux adhérents de son association Désirs d'avenir, qui s’inquiètent de son absence, pour leur répondre qu’il s’agit d’une stratégie délibérée.

Consignes de discrétion

"Elle souhaite aller à la rencontre directement des Français, sans forcément être dans le brouhaha médiatique, sans être dans la petite phrase", justifie au micro d’Europe 1 l’un des ses proches, le député-maire de Laval Guillaume Garot. "Et pour ça, il faut vraiment être en immersion complète auprès des Français. Il ne faut pas simplement être enfermé dans un bureau, dans une tour d’ivoire, mais bien au contraire être dans une relation simple et authentique avec les Français".

Et pour étayer cette idée qu'elle se ferait volontairement plus discrète, Ségolène Royal continue à tenir la presse à l'écart. Mardi, elle poursuivra ainsi sa campagne de terrain à Nanterre pour parler éducation avec l'association Zy'va. Et les militants ont reçu pour consigne de rester discrets et de ne surtout pas évoquer sa venue sur Internet.