Sceptique sur le financement du GP de France, un élu niçois offre un jeu vidéo à Estrosi

  • A
  • A
Sceptique sur le financement du GP de France, un élu niçois offre un jeu vidéo à Estrosi
Christian Estrosi va-t-il se mettre à jouer à "Formula One" ?@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Un élu écologiste, opposé au financement du Grand Prix de France de F1, a offert un jeu vidéo à Christian Estrosi.

C'est un cadeau qui aurait fait bien plaisir à bon nombre de jeunes gamers. Christian Estrosi, président du Conseil métropolitain de Nice, a reçu lundi un exemplaire du jeu Formula One, offert par un élu écologiste sceptique sur le financement du prochain Grand Prix de France, prévu au Castellet à partir de 2018.

Ce jeu Formula One, célèbre simulation de course automobile, était censé symboliser la trop grande passion de Christian Estrosi pour la course automobile, celle qui l'a, selon l'élu écologiste, poussé à engager la métropole dans le groupement d'intérêt public finançant le retour du Grand Prix de Formule 1 au Castellet. "D'après les connaisseurs, il est très réaliste"a noté ironiquement l'élu, après avoir précisé son incompréhension.

"Pourquoi ne pas financer les JO de Paris ?" "La Métropole Nice Côte d'Azur finance un événement qui a lieu à 2h30 de route de Nice, bouchons compris", a-t-il expliqué. "À ce compte-là, pourquoi ne pas financer les JO de Paris, qui n'est qu'à 1h30 de Nice en avion ? Votre rêve nous coûte un peu cher, M. Estrosi. Vous roulez à contresens des priorités", a lancé l'élu écologiste à l'ancien maire de Nice. La métropole donnera six millions d'euros sur trois ans pour ce projet, qui marquera le retour de la F1 dans l'Hexagone après dix ans d'absence.