Nicolas Sarkozy a qualifié Mohamed Merah de "monstre" et de "fanatique", estimant que ce serait une "faute morale" de vouloir "chercher une explication" au geste de l'auteur de sept assassinats à Montauban et Toulouse, tué dans un assaut du Raid.

"Ces crimes ne sont pas ceux d'un fou. Un fou est irresponsable. Ces crimes sont ceux d'un fanatique et d'un monstre", a déclaré le président-candidat lors d'une réunion publique à Strasbourg. "Chercher une explication (...) serait une faute morale".

>>

EN DIRECT

- Retrouvez toutes les dernières infos en cliquant ici.