Sarkozy : le vote FN n'est "pas répréhensible"

  • A
  • A
Sarkozy : le vote FN n'est "pas répréhensible"
@ Capture écran I Télé
Partagez sur :

Il a indiqué qu'il préciserait "ses engagements" envers les électeurs du FN, mercredi et jeudi.

Nicolas Sarkozy a affirmé mardi que le vote pour le Front national n'était "pas répréhensible" et que "si Marine Le Pen a le droit de se présenter" à l'élection présidentielle, c'est qu'elle est compatible avec la République". Le président candidat s'exprimait devant la presse, alors qu'il rendait visite à des commerçants à Longjumeau, dans l'Essonne.

"Il faut comprendre le vote FN"

"On ne peut pas faire la campagne du 2e tour comme au 1er tour, il faut comprendre le vote FN", a affirmé Nicolas Sarkozy, tout en précisant qu'il resterait "sur les fondamentaux de sa campagne". Le président-candidat a estimé que celle-ci traduisait un vote de crise et a entamé sa campagne du deuxième tour en déclarant vouloir s'adresser à la "France qui souffre", mettant en avant des thèmes comme l'immigration, la sécurité et la dénonciation de l'assistanat qui ont un écho dans cet électorat.  

Nicolas Sarkozy a ensuite assuré qu'il préciserait "ses engagements" envers les électeurs du Front national, lors d'émissions télévisées, "sur TF1", mercredi soir, et "sur France 2, à Des paroles et des actes, jeudi soir.

S'étonnant des critiques de "ceux qui lui reprochent de parler aux électeurs du Front national", Nicolas Sarkozy s'est demandé : "On n'a pas le droit de parler de ceux qui ont voté FN ? Mais François Hollande le peut, lui, comme il l'a fait dans un quotidien ? Et moi, je ne pourrais pas ?", a-t-il insisté.