Sarkozy : "la France forte" pour slogan

Enfin déclaré, le candidat Sarkozy a choisi un slogan

Ce sera donc "la France forte". Le slogan du candidat Nicolas Sarkozy a "fuité" à quelques minutes de son intervention télévisée sur TF1. Au cours de cette interview; le président de la République a d'ailleurs multiplié les allusions à sa nouvelle devise.

"Il faut que les Français comprennent que si la France est forte, ils seront protégés", a-t-il ainsi déclaré, agitant le spectre de la situation de la Grèce, sous perfusion financière.

"Tous les candidats sortants parlent de France"

Le publicitaire Jacques Séguéla n'a visiblement pas été emballé par ce slogan. "On est un peu au ras des pâquerettes dans les slogans de cette campagne", a-t-il réagi sur Europe 1, avant d'ajouter : "la volonté sarkozienne, c’est de dire  ‘je maintiendrai cette France forte’ dont il est quand même l’image". Et le communicant d'ajouter : "tous les candidats sortants parlent de France plus ou moins forte".

En effet, Valéry Giscard d'Estaing a essayé de se faire réélire en 1981 avec la formule "Il faut une France forte". Puis François Mitterrand s'est représenté devant les Français en 1988 avec le slogan "La France unie". En 2002, Jacques Chirac prône "La France en grand, la France ensemble".

"Ça veut dire quoi au fait ?"

Pour tester ce nouveau slogan, Europe 1 s'est lancé dans un micro-trottoir pour recueillir un florilège de réactions. "Oui, elle est forte mais bon…. ca veut dire quoi au fait ?", s'interroge un passante. "Je trouve que cela lui correspond bien, dans sa façon de parler, dans sa façon de s’exprimer", corrige une autre.

"Moi, homme fort, je vois tout de suite un homme de 1,80 mètre, je ne pense pas du tout à Nicolas Sarkozy", corrige une troisième. Un autre file la métaphore éducative : "c’est un peu comme un père parlerait à ses enfants : dans des temps difficiles, ne vous inquiétez pas, on va s’en sortir, on va tous s’en sortir". "Un petit peu trop optimiste. La France forte face à la crise cinglante… c’est une sorte de vœu pieu", ajoute un autre.

Pour tester son slogan sur le terrain, Nicolas Sarkozy effectuera son premier déplacement de candidat jeudi en Haute-Savoie, avec au menu, la visite d'une fromagerie et une réunion publique à Annecy. Son premier grand meeting est prévu dimanche à Marseille