Sarkozy/fonds libyen : nouveau témoin

  • A
  • A
Sarkozy/fonds libyen : nouveau témoin
Un nouveau témoignages vient nourrir la thèse d'un financement occulte de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy via la Libye.@ REUTERS
Partagez sur :

Il dit avoir entendu des propos de dignitaires sur un financement occulte de la campagne de 2007.

Un nouveau témoin vient nourrir la thèse d'un financement occulte de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy, via la Libye, rapporte le site du journal Le Monde samedi. Jacques Dupuydauby, homme d'affaires interrogé le 8 avril par un juge du pôle financier parisien, a rapporté les confidences qui lui auraient été faites à Tripoli, le 28 janvier 2009, par deux dignitaires du régime du colonel Kadhafi. Ces deux dignitaires auraient, ce jour là, rapporté à ce témoin des propos tenus par Claude Guéant, concernant le rôle de Vincent Bolloré dans le versement de fonds occultes libyen.

Claude Guéant aurait "rappelé" à ces deux dignitaires que "M. Bolloré avait joué un rôle important dans le financement de la campagne de M. Sarkozy en 2007. Il aurait servi d'intermédiaire, via notamment le Liechtenstein, pour le transfert des fonds libyens destinés au financement occulte de M. Sarkozy." Sollicité par Le Monde, le conseil de Nicolas Sarkozy, n'a pas réagi. L'avocat du groupe Bolloré, Olivier Baratelli, a lui déclaré "inimaginable de donner un quelconque crédit à M. Dupuydauby. Il répand la rumeur et la calomnie depuis des années, sans aucun fondement. Il a été condamné à la demande du groupe Bolloré au Cameroun, au Gabon, au Togo, partout où il essaie de distiller des informations fausses".