Samia Ghali : "pour parler de laïcité, il faut l'égalité"

  • A
  • A
Samia Ghali : "pour parler de laïcité, il faut l'égalité"
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La sénatrice PS des Bouches-du-Rhône était l'invitée du Club de la presse, mardi sur Europe 1.

Samia Ghali était l'invitée du Club de la presse animé par Nicolas Poincaré, mardi sur Europe 1. Interrogée sur les polémiques qui ont suivi les attentats de janvier, notamment à propos du respect de la laïcité, la sénatrice des Bouches-du-Rhône et maire du 8e secteur de Marseille a affirmé que "la façon dont on pose le débat est complètement faussée". "Pour qu'on puisse parler de laïcité, il faut qu'il y ait l'égalité, et l'égalité n'y est pas", a-t-elle expliqué. "Il faut appeler un chat un chat. Quand on parle de laïcité, ça ne concerne en réalité qu'une religion, la religion musulmane. On agite le chiffon rouge surtout quand il s'agit de la communauté musulmane, c'est une réalité".

Favorable à "des écoles musulmanes conventionnées". Samia Ghali préconise l'ouverture d'écoles privées musulmanes sous contrat avec l'Etat pour répondre aux problèmes rencontrés par l'Education nationale. "Il faut pouvoir permettre aux musulmans de France d'avoir des écoles musulmanes conventionnées, comme c'est le cas pour les communautés juive, chrétienne", a-t-elle prôné. "Il faut savoir qu'en France, vous avez à peu près cinq millions de musulmans et 34 écoles privées musulmanes".