Saintignon : "Le Nord-Pas-de-Calais est aujourd’hui dans sa renaissance"

  • A
  • A
Saintignon : "Le Nord-Pas-de-Calais est aujourd’hui dans sa renaissance"
Partagez sur :

Le candidat socialiste, opposé à Marine Le Pen et Xavier Bertrand lors du débat organisé par Europe 1, ne veut pas céder au pessimisme.

Si le gouvernement s’est enorgueilli lundi d’une baisse du chômage de 0,7%, la situation de l’emploi reste très préoccupante dans le Nord, où le taux de chômage atteint 12,5%. Lors du débat organisé mardi par Europe 1, iTELE et La Voix du Nord, Marine Le Pen a estimé que "la région a un rôle essentiel : maintenir l’emploi local."

"Permettre aux entreprises locales de pouvoir accepter aux marchés publics". La patronne du FN a ensuite explicité sa proposition, qu’elle défend aussi au niveau national, "le patriotisme économique. Cela consiste à permettre aux entreprises locales de pouvoir accepter aux marchés publics. Il y a la possibilité de le faire, contrairement à ce que disent mes adversaires."

"Il est faux de dire que la région est en déclin". Pierre de Saintignon, son adversaire PS, qui est vice-président de la région depuis 17 ans, rappelle qu’il est "au cœur de cette question depuis bien longtemps. Agir dans l’économie, c’est s’intéresser aux gens et à leur emploi.  La région, qui a vécu des grandes heures industrielles. Il est faux de dire que la région est en déclin. Elle crée plus d’emplois qu’elle n’en détruit".

Quant à Xavier Bertrand, la priorité est, pour lui, "de s’attaquer à ce paradoxe des emplois non pourvus. Tout le monde sait qu’il y a des chefs d’entreprises qui ne trouvent pas. Et, en même temps, il y ba des demandeurs d’emplois qui ne trouvent pas de débouchés. Je me suis fixé un objectif : qu’en neuf mois, 60.000 personnes dans la région retrouvent un travail. Je m’engage sur ce sujet et j’y crois dur comme fer".