Roms : Valls, mea culpa ou pas ?

  • A
  • A
Roms : Valls, mea culpa ou pas ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre aurait exprimé des regrets auprès d’Ayrault. Mais son cabinet dément.

L’INFO. Repris par Jean-Marc Ayrault lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, mardi, Manuel Valls sait qu’il va être recadré ce mercredi par François Hollande lors du Conseil des ministres. Alors le ministre de l’Intérieur aurait décidé de prendre les devants. Selon l’AFP et RTL, le ministre de l’Intérieur aurait assuré au Premier ministre que ses propos polémiques sur les Roms étaient "une maladresse". Sauf que le cabinet de Manuel Valls dément cette information auprès d’Europe 1.

Hollande va s’en mêler. La semaine dernière, Manuel Valls avait nié la volonté d'intégration d'une majorité de Roms, estimant qu'ils avaient "vocation à retourner dans leur pays", une déclaration qui avait suscité la colère de plusieurs responsables de gauche, dont sa collègue du gouvernement Cécile Duflot.

>> A LIRE AUSSI : Hollande a un message pour Valls et Duflot

Cette mise au point survient alors que François Hollande devrait pour la première fois s'exprimer au cours du Conseil des ministres de la matinée sur cette polémique. La veille, Jean-Marc Ayrault avait jugé qu'il n'y avait "pas de raison d'exacerber" la question des Roms et jugé possible "l'intégration" des tziganes d'Europe de l'Est à condition qu'ils respectent "les lois de la République".

>> A LIRE AUSSI : Ayrault recadre Valls et Duflot