René Dosière (PS) "surpris" par l’ampleur qu’a pris l’affaire Fillon

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité du "Club de la presse", le député PS de l’Aisne, qui publie "Argent, morale, politique", a estimé sur Europe 1 que, "sur le fond", l’affaire Fillon n’était "pas le scandale du siècle".

INTERVIEW

Fragilisé par les affaires et sa convocation par les juges en vue d’une mise en examen, François Fillon fait face depuis mercredi à de multiples défections dans son propre camp. Pourtant, selon le député socialiste René Dosière, auteur du livre Argent, morale, politique, "sur le fond", il ne s’agit pas du "scandale du siècle".

"Pas le scandale du siècle". Sur Europe 1, le député de l’Aisne s’est ainsi dit "surpris" par l’ampleur qu’a pris cette affaire, en pleine campagne, après les soupçons d'emplois fictifs visant le candidat de la droite et sa famille. "Moralement, l’attitude de François Fillon est tout à fait condamnable. Ceci dit, le statut des assistants parlementaires est mal défini. C’est une affaire, qui, sur son fond, n’est pas le scandale du siècle", a-t-il ainsi estimé sur Europe 1.

Entendu sur Europe 1
Il n’y a pas de débat, il y a décomposition à gauche, décomposition à droite...

"Cela pose un grave problème concernant l'élection". Pour l’élu, cela pose néanmoins "un grave problème concernant l’élection présidentielle. On n’est pas encore rentrés dans le fond, il n’y a pas de débat, il y a décomposition à gauche, décomposition à droite… Tout cela est pour le moins inquiétant", conclut-il, alors que le premier tour est prévu dans 51 jours.