Remaniement : le gouvernement sera annoncé à 11h15

  • A
  • A
Remaniement : le gouvernement sera annoncé à 11h15
La presse patiente devant les grilles de l'Elysée, mercredi matin.@ David Doukhan/Europe 1
Partagez sur :

L’ESSENTIEL - Les noms des ministres seront dévoilés ce matin, alors que Manuel Valls a rencontré François Hollande pendant plus de deux heures.

Les 3 infos à retenir

- Les noms des ministres du nouveau gouvernement seront annoncés à 11h15 mercredi.
- EELV a décidé de ne pas y entrer.
- Qui pour l'Intérieur et les Finances ? Le suspense persiste.

>> Voici les dernières informations dont Europe 1 a obtenu la confirmation.

Le timing

L'annonce à 11h15. L'Elysée l'a indiqué dans un communiqué : le nouveau gouvernement sera annoncé mercredi à 11h15. Manuel Valls a rencontré François Hollande au palais présidentiel pendant plus de deux heures dans la matinée.



Une annonce en deux temps. L'annonce du nouveau gouvernement devrait avoir lieu en deux parties. Les noms des ministres seront annoncés ce mercredi, ceux des secrétaires d'Etat la semaine prochaine, a indiqué l'entourage de Manuel Valls.

Le casting

Le gouvernement devrait comprendre une quinzaine de ministres, pas plus.

Les problèmes à régler. Qui pour les ministères de l'Intérieur, délaissé par Manuel Valls en personne, de la Justice et des Finances ? C'est l'objet d'un bras de fer entre l'Elysée et le nouveau locataire de Matignon. François Rebsamen, proche de François Hollande, est donné favori pour la place Beauvau. Le fauteuil de Garde des Sceaux pourrait échoir à Jean-Jacques Urvoas, fidèle de Valls. Quant à Bercy, Manuel Valls cherche un remplaçant à Pierre Moscovici, mais Michel Sapin a refusé le poste.

Les petits nouveaux. Ségolène Royal (un grand ministère de la Transition énergétique, qui regrouperait l'écologie et l'énergie), Anne Lauvergeon (Investissements d’avenir)

Ceux qui vont prendre du galon. Arnaud Montebourg (Industrie, PME, Commerce extérieur, Innovation) Benoît Hamon (Education et Jeunesse), Michel Sapin (Travail et Affaires sociales), Stéphane Le Foll (Agriculture et porte-parole du gouvernement)

Les transferts. Fleur Pellerin (Enseignement supérieur), Christiane Taubira (Culture)

Les valeurs sûres. Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (la Défense)

Et pendant ce temps-là, les Verts...

Au terme d'une journée de discussion et après avoir été reçu en délégation par le nouveau Premier ministre français Manuel Valls, Europe Ecologie-Les Verts a finalement annoncé qu'il refusait d'entrer dans le gouvernement tout en assurant rester "un partenaire vigilant" de la majorité. "75% des députés écologistes sont favorables" à une entrée au gouvernement, avait pourtant assuré en fin d'après-midi. D’où des tensions en interne.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN OFF - "Tiens, voilà les amis de Manuel Valls qui débarquent"

COULISSES - Le jour où Matignon a valsé

PORTRAIT - Manuel Valls, un ambitieux à Matignon

BILAN - Ayrault, le chemin de croix à Matignon

REVUE DE PRESSE - Le remaniement vu de l'étranger