Régionales : Marion Maréchal-Le Pen sera tête de liste du FN en Paca

  • A
  • A
Régionales : Marion Maréchal-Le Pen sera tête de liste du FN en Paca
@ Valery Hache/ AFP
Partagez sur :

OFFICIEL - La députée du Vaucluse sera la tête de liste du Front national aux régionales de décembre prochain.

C'est un premier épilogue du psychodrame qui agite le Front national depuis les nouvelles provocations de Jean-Marie Le Pen. Le président d'honneur du parti ayant finalement retiré sa candidature aux élections régionales en Paca, c'est sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen qui a été investie vendredi en bureau politique extraordinaire. La députée du Vaucluse conduira donc la liste frontiste au scrutin de décembre prochain.

L'eurodéputé Bruno Gollnisch, proche de Jean-Marie Le Pen, avait annoncé qu'il envisageait de briguer cette investiture, avant d'y renoncer vendredi matin. Marion Maréchal-Le Pen, 25 ans, était en position de force : elle bénéficiait du soutien d'une large majorité de l'appareil du FN, dont celui de sa tante et présidente du parti, Marine Le Pen.

La moitié des têtes de liste investies. Six autres têtes de liste aux régionales ont été désignées par le bureau politique. En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, c'est Louis Aliot, vice-président du FN, qui conduira la liste. Sophie Montel, eurodéputée et candidate malheureuse de la législative partielle dans le Doubs début février, emmènera en Bourgogne-Franche-Comté le parti d'extrême droite. Nicolas Bay, secrétaire général du parti, mènera les frontistes en Normandie réunifiée. Wallerand de Saint Just, trésorier du FN et ex-candidat aux municipales à Paris, sera tête de liste en Île-de-France. Pascal Gannat, secrétaire départemental du FN de la Sarthe, sera le chef de file en région Pays-de-la-Loire. Gilles Pennelle, secrétaire départemental du FN en Ille-et-Vilaine, mènera le FN en Bretagne.

Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Marine Le Pen fait durer le suspense. Les têtes de liste dans la plupart des régions restantes devraient être désignées lors d'un nouveau bureau politique prévu pour le 4 mai, selon un haut dirigeant frontiste. Marine Le Pen réserve sa réponse concernant sa propre candidature en région Nord-Pas de Calais-Picardie, une région jugée gagnable par le FN.

>> LIRE AUSSI - Marine Le Pen ne veut pas exclure son père du FN

>> LIRE AUSSI - Régionales : pour Rachline, "Marine Le Pen doit se présenter"

>> LIRE AUSSI - Jean-Marie Le Pen hospitalisé après un "petit problème cardiaque"