Régionales : Marine Le Pen l'emporterait haut la main dans le Nord

  • A
  • A
Régionales : Marine Le Pen l'emporterait haut la main dans le Nord
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

La présidente du Front national arriverait largement en tête au premier tour avec 38% des voix, selon notre sondage.

EXCLUSIF

Marine Le Pen creuse l'écart. La présidente du Front national est donnée victorieuse des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, selon une enquête Ifop pour Europe 1, iTélé et La Voix du Nord. Elle devancerait largement la liste Les Républicains-UDI-MoDem menée par Xavier Bertrand et celle du Parti socialiste, conduite par Pierre de Saintignon. Des adversaires avec lesquels elle débattra mardi à 18h30 à Lille sur Europe 1 et iTélé, en partenariat avec La Voix du Nord.

Le Pen largement devant Bertrand. Marine Le Pen distancerait nettement ses rivaux au premier tour. Elle arriverait en tête avec 38% des suffrages, selon notre sondage. C'est 12 points de plus que Xavier Bertrand : le député-maire de Saint-Quentin, dans l'Aisne, recueille 26% des intentions de vote. A gauche, Pierre de Saintignon est donné à 19% et la liste écologiste-Parti de gauche de Sandrine Rousseau à 9%.

Le FN victorieux au second tour. Résultat : le second tour se traduirait par une triangulaire entre le FN, la droite et le PS. Et là aussi, le score serait sans appel : Marine Le Pen emporterait la région avec 39% des suffrages. Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon se tiendraient dans un mouchoir de poche derrière elle : 31% pour le premier, 30% pour le second. Le candidat socialiste bénéficierait ainsi de larges reports de voix de la gauche de la gauche : 76% des électeurs de l'écologiste Sandrine Rousseau au premier tour apporteraient leurs suffrages à Pierre de Saintignon au second tour.

"La gauche n’a quasiment plus aucune chance de gagner la région". Pour Frédéric Dabi, directeur du Département d'Opinion de l'Ifop, contacté par Europe 1, "le grand enseignement de ce sondage, qui est dans la continuité des résultats des élections précédentes, c’est la marginalisation de la gauche dans le Nord-Pas-de-Calais. 19% pour la liste de Saintignon c’est, symboliquement, deux fois moins que Marine Le Pen ! Et le total gauche, qui est de 32%, doit être comparé au 50% aux régionales de 2010". Et le sondeur de conclure : "du fait de sa division, la gauche n’a quasiment plus aucune chance de gagner la région."

Sondage réalisé par questionnaire en ligne du 20 au 23 octobre, auprès d'un échantillon de 978 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.061 personnes représentatif de la population de Nord-Pas-de-Calais-Picardie âgée de 18 ans et plus.