Régionales : la triomphale soirée de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

  • A
  • A
Régionales : la triomphale soirée de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont
Marine Le Pen a dominé le premier tour en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Entre la fougue des militants et le soutien de ses proches, la présidente du FN a savouré sa victoire dans son bastion d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais.

C’est dans son fief d’Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, que Marine Le Pen a choisi de vivre la soirée du premier tour des élections régionales dimanche. Une ville symbolique - Steve Briois en avait remporté la mairie dès le premier tour en mars 2014 - dans une région qui l’est tout autant, le Nord-Pas-de-Calais, où la présidente du Front national a obtenu un score compris entre 40,3% et 41% dimanche.

Entourée de ses proches. Dans la salle où elle avait convié ses soutiens, la présidente du FN s’est isolée pendant deux heures avant les résultats, entourée de ses plus proches : sa mère Pierrette, une de ses sœurs Marie-Caroline et ses plus fidèles lieutenants politiques, comme le maire frontiste de la ville Steeve Briois. A l’annonce des résultats, ce petit comité l’a applaudie et les convives ont débouché le champagne.

Un score au-delà de ses espérances. Marine Le Pen a ensuite dû reprendre le texte de son discours : son score de presque 41% est “au-delà de ce qui était attendu”. Après son intervention devant les télés à 20h30, l’eurodéputée est ensuite revenue dans la salle pour s’offrir un bain de foule et célébrer sa victoire. “Nous représentons ce soir une incroyable dynamique, une incroyable dynamique patriote et je suis convaincue que cette dynamique s’amplifiera lors du second tour”, a-t-elle lancé. Avant d’ajouter : “Je suis persuadée que nos élites politiques et médiatique sont totalement déconnectées du terrain et ne sentent plus ce qui se passent profondément dans le peuple”. Dans la salle, les militants ont spontanément entamé à plusieurs reprises la Marseillaise.

Félicitations de Jean-Marie Le Pen. Cette soirée a également été celle des coups de fils pour Marine le Pen. Elle a appelé plusieurs cadres du parti dont Louis Aliot et Florian Philippot, le numéro 2 du parti qui a dominé le premier tour en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, avec 35% à 36% des voix. Même Jean-Marie Le Pen, pourtant exclu du parti, a appelé sa fille pour la féliciter.

>Retrouvez les résultats des élections régionales ici