Régionales : Duflot et Mélenchon en meeting commun à Montpellier

  • A
  • A
Régionales : Duflot et Mélenchon en meeting commun à Montpellier
@ AFP
Partagez sur :

Cécile Duflot et Jean-Luc Mélenchon se réuniront dans un meeting de soutien à la liste d'union de gauche. 

Le porte-voix du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon et la coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée Cécile Duflot, en froid depuis plusieurs mois, participeront au même meeting le 12 novembre à Montpellier de soutien à la liste commune EELV-Front de gauche en Midi-Languedoc.

Soutien à la liste d'union de gauche. Ces deux fortes personnalités, déjà potentiellement rivales pour la présidentielle de 2017, seront accompagnées de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, de Clémentine Autain (Ensemble) et du député écologiste Noël Mamère, ex-Europe Ecologie-Les Verts, ont précisé EELV et le parti de gauche. Ils soutiendront tous les cinq les candidats de la liste d'union (Front de gauche, EELV, Nouvelle gauche socialiste et Régions et peuples solidaires) appelée "Nouveau monde en commun" et emmenée par Gérard Onesta (EELV) en Midi-Pyrénées/Languedoc Roussillon. Cette liste est pour l'instant créditée dans les sondages de 11 à 16% des suffrages.

"Défendre des sujets qui rassemblent". "L'idée n'est pas de se mettre en avant mais de défendre des sujets qui nous rassemblent", a expliqué David Cormand, secrétaire national adjoint de EELV, délégué aux élections, assurant que la date de ce meeting a été arrêtée "il y a une dizaine de jours". "Nous avons pu constater dans la phase régionales qu'il n'y avait pas tant de divergences que ça entre nous, on porte des bases politiques assez similaires", a estimé de son côté Manuel Bompard, secrétaire national du parti de gauche à la VIe République. 

Après un bref rapprochement début 2015, avec en point d'orgue l'organisation d'un meeting commun de soutien au parti grec de gauche radicale Syriza, Cécile Duflot et Jean-Luc Mélenchon ne se sont plus parlés depuis le printemps. La responsable écologiste reprochait à Jean-Luc Mélenchon des considérations par trop hostiles à l'Allemagne selon elle, dans son ouvrage "Le Hareng de Bismarck", paru en mai dernier.