Régionales 2015 : tous les résultats du second tour

  • A
  • A
Régionales 2015 : tous les résultats du second tour
@ Sophie RAMIS, Alain BOMMENEL / AFP
Partagez sur :

Découvrez les résultats définitifs du second tour des élections régionales, dimanche 13 décembre.

L'INFO. Le Front national n'a remporté aucune région dimanche au second tour des régionales 2015, la droite remportant sept régions métropolitaines et la gauche en gagnant cinq (hors assemblée de Corse, où la liste nationaliste a gagné).

Voici tous les résultats, région par région :

• Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine 

La liste de Philippe Richert (LR), président sortant de la région Alsace, remporte la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine. Il faisait face à Florian Philippot, vice-président du Front national alors qu'il était arrivé largement en tête du premier tour. Jean-Pierre Masseret, président sortant de Lorraine et candidat dissident de la gauche, à qui le PS a retiré son investiture, arrive bon dernier.

Les résultats détaillés

•  Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 

Alain Rousset, président socialiste sortant de la région Aquitaine, parvient à remporter la nouvelle région, territoire le plus grand de France, avec 43,3% des voix selon les premières estimations. Malgré l’appel lancé aux électeurs du Front national, la candidate de l’union de la droite Virginie Calmels n’a pas réussi à rafler la région à la gauche et arrive en deuxième position, et obtiendrait 33,9% des suffrages. 

Les résultats détaillés

•  Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, tête de liste de l’union de la droite, est arrivé en tête du second tour en Auvergne-Rhône-Alpes. Il a réussi, comme au premier tour, à battre Jean-Jack Queyranne (union de la gauche), président socialiste sortant de la région Rhône-Alpes, ainsi que le candidat FN Christophe Boudot.

Les résultats détaillés

• Bourgogne-Franche-Comté

Le second tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté s'est terminé dans un mouchoir de poche. La socialiste Marie-Guite Dufay, présidente sortante du conseil régional, est arrivée en tête d'une courte tête avec 34,68% des suffrages.

Les résultats détaillés

• Bretagne 

Malgré l’échec de la fusion avec la liste EELV de René Louail (6,7 % au premier tour), Jean-Yves Le Drian (PS), largement en tête au premier tour, bat son rival de droite Marc Le Fur. Le candidat FN Gilles Pennelle arrive bon dernier.

Les résultats détaillés

• Centre-Val-de-Loire

François Bonneau qui a fusionné avec la liste EELV de Charles Fournier, a réussi à l'emporter en Centre-Val de Loire. Le candidat du PS a devancé avec 36% des voix, selon des résultats provisoires, Philippe Vigier, le candidat de la droite (34%) et le FN Philippe Loiseau (30%). Ce dernier était pourtant arrivé en tête du premier tour avec 30,5% des voix.

Les résultats détaillés

•  Corse 

La liste nationaliste Femu a Corsica menée par le maire de Bastia Gilles Simeoni, qui a fusionné avec une autre liste nationaliste, Corsica Libera, l'emporte avec 36,9% des suffrages, loin devant la liste divers gauche conduite par le président sortant Paul Giacobbi (27,8%).

Les résultats détaillés

• Île-de-France 

Valérie Pécresse l’a en effet emporté de justesse, dimanche, à l’issue du second tour des élections régionales, et fait ainsi basculer la région à droite pour la première fois depuis 1998. Claude Bartolone n’a pas réussi à refaire son retard, alors que le FN Wallerand de Saint-Just, est plus loin. 

Les résultats détaillés

•  Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées

La liste de Carole Delga (PS), qui a fusionné avec celle de Gérard Onesta (EELV/Front de gauche) après le premier tour, est arrivé en tête du second tour des élections régionales. L’ancienne secrétaire d’Etat au commerce remporte donc la région Languedoc et repasse devant le candidat Front national Louis Aliot, arrivé en tête du premier tour.

Les résultats détaillés

• Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Xavier Bertrand partait de loin, mais il s’est bel et bien imposé dimanche au second tour des élections régionales en Nord-Pas de Calais-Picardie. Le candidat Les Républicains devance avec 57,6% des voix Marine Le Pen (42,4%). La présidente du FN était pourtant largement arrivée en tête dimanche derniers avec 40,6% des suffrages exprimés, mais son adversaire de droite (25% au premier tour) a bénéficié à plein des reports des voix de la gauche, après le retrait du candidat PS Pierre de Saintignon à l’issue du premier tour.

Les résultats détaillés

• Normandie 

Le candidat de la droite et du centre Hervé Morin a remporté les élections régionales en Normandie d'une courte tête devant le candidat PS Nicolas Mayer-Rossignol, avec 36,43% voix contre 36,08%, selon les résultats définitifs communiqués par le ministère de l'Intérieur.
Le candidat du Front national Nicolas Bay obtient 27,50% des voix.

Les résultats détaillés

• Provence-Alpes-Côte-D'azur

La liste LR conduite par Christian Estrosi est arrivée devant celle de Marion Maréchal-Le Pen enProvence-Alpes-Côte d’Azur pour la candidate FN. Au premier tour, la liste de Christophe Castaner (PS) n’avait obtenu que 16,59 % des suffrages, contre 26,48 % pour Christian Estrosi et 40,55 % pour Marion Maréchal-Le Pen. 

Les résultats détaillés

 Pays-de-la-Loire 

Bruno Retailleau est arrivé en tête du second tour des régionales en Pays de la Loire, et succède donc à Jacques Auxiette (PS), qui dirigeait la région Pays de la Loire depuis 2004. Le candidat PS Christophe Clergeau, ancien numéro deux du président socialiste sortant, n’a pas su mobiliser les électeurs de la gauche du PS pour conserver la région. 

Les résultats détaillés

 Outre-Mer

La Réunion reste à droite. La liste d'union de la droite et de l'UDI, menée par le président sortant Didier Robert (Les Républicains) a gagné l'élection régionale à la Réunion avec 52,69% des voix contre 47,31% à la liste rassemblant la gauche et le MoDem d'Huguette Bello, un attelage qui n'a pas su convaincre les électeurs du plus important territoire d'outre-mer (850.000 habitants).

En Guyane, la liste Guyane Rassemblement conduite par le président du conseil régional sortant Rodolphe Alexandre, 62 ans, remporte largement (54,55%) l'élection à la collectivité territoriale de Guyane (CTG), l'assemblée unique qui va fusionner région et département.

En Guadeloupe, Victorin Lurel, le président socialiste de région sortant qui briguait un troisième mandat, a subi un revers électoral brutal, battu par 42,48% de voix contre 57,52% pour son rival DVG Ary Chalus. 

En Martinique, le président du conseil régional sortant (DVG), Serge Letchimy a été sévèrement défait dimanche par Alfred Marie-Jeanne (MIM, indépendantiste) à l'élection de la nouvelle assemblée unique de l'île.

Les résultats détaillés ici