Réfugiés : la proposition de Sarkozy "existe déjà"

  • A
  • A
Réfugiés : la proposition de Sarkozy "existe déjà"
Partagez sur :

Pierre Henry, président de l’association Terre d’asile, regrette les propos de Nicolas Sarkozy, qui établit une distinction entre les réfugiés.

INTERVIEW

Nicolas Sarkozy souhaite aménager "un véritable statut de réfugié de guerre" pour ces populations irakiennes et syriennes qu'il faut "accueillir pour la seule période des conflits". Dans un (très) long entretien dans Le Figaro de jeudi, le patron des Républicains a esquissé sa politique sur le sujet brûlant de la crise migratoire. Sauf que selon Pierre Henry, président de l’association Terre d’asile, ce statut de réfugié existe déjà.

"Il suffit d’appliquer la directive européenne !" "Je voudrais indiquer à Nicolas Sarkozy qu’il existe, dans l’Union européenne, la possibilité d’accorder une protection temporaire, précisément pour les cas d’afflux massif aux frontières, comme on le voit aujourd’hui. On a la possibilité d’accorder une résidence de un à trois ans avec retour dans le pays d’origine, si celui revient à meilleure fortune.  Il suffit d’appliquer la directive européenne !"

"Cessons d’introduire des distinctions qui n’ont pas lieu d’être". Quant au reste de l’interview de Nicolas Sarkozy, Pierre Henry n’est pas emballé, et le dit : "cette distinction subtile entre le réfugié qui fuit une dictature et celui qui fuit une guerre civile ne me parait pas tout à fait appropriée… Je crois surtout que cette proposition est plutôt un message adressé à son électorat. Mais franchement, de grâce, cessons d’introduire des distinctions qui n’ont pas lieu d’être".

>> Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il accueille ? 


Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il...par Europe1fr