Réfugiés : des volontaires du service civique à la rescousse

  • A
  • A
Réfugiés : des volontaires du service civique à la rescousse
François Hollande avec le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Des tâches d'assistance aux migrants accueillis par la France vont leur être confiées.

Le gouvernement va faire appel à de jeunes volontaires du service civique pour aider à la prise en charge des réfugiés qui arrivent en France. L'idée a été lancée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, et immédiatement appuyée par le président de la République, mercredi en Conseil des ministres.

Traduction, cours de français, remplissage de formulaires… François Hollande veut ainsi faire d'une pierre deux coups : booster le nombre de services civiques tout en mobilisant du personnel pour gérer l'arrivée des migrants. Le chef de l'Etat a donc demandé à tous les ministères, aux collectivités territoriales et aux associations d'embaucher des volontaires du service civique pour des missions variées, mais toutes en rapport avec la bonne intégration des réfugiés. Exemples : servir de traducteur, donner des cours de français aux enfants, aider les réfugiés à s'orienter dans les différentes administrations et à remplir les multiples formulaires auxquels ils seront inévitablement confrontés.

Une autre mission sera confiée aux volontaires : des "visites citoyennes" pour les réfugiés, c'est-à-dire des parcours dans les villes d'accueil pour leur montrer où sont la mairie, la préfecture, la poste, l'agence bancaire, etc.

Objectif 1.000 jeunes dans un mois. Le gouvernement se donne un mois pour mobiliser tous les acteurs susceptibles d'embaucher ces volontaires. L'objectif : un millier de jeunes au service des réfugiés d'ici la mi-octobre.


Le service civique, c'est quoi ?

Le service civique permet depuis 2010 aux jeunes volontaires de 16 à 25 ans d'effectuer des missions d'intérêt général de 6 à 12 mois, rémunérées au sein de collectivités locales ou d'associations. François Hollande a annoncé à plusieurs reprises sa volonté de le développer. Depuis le 1er juin, ce service civique est "universel" : tout jeune peut demander à en effectuer un.


>> Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il accueille ? 


Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il...par Europe1fr