Rama Yade : "Il faut une nouvelle nuit du 4 août pour abolir les privilèges"

  • A
  • A
Rama Yade : "Il faut une nouvelle nuit du 4 août pour abolir les privilèges"
Rama Yade a assuré disposer de 300 des 500 parrainages requis pour se présenter à l'élection présidentielle de 2017. @ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

L’ancienne secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy, candidate à la présidentielle, demande la fin du "régime d’exception en matière de retraite et de chômage" des parlementaires.

INTERVIEW

Rama Yade demande "une nouvelle nuit du 4 août pour abolir les privilèges". L’ancienne secrétaire d’État, candidate à la présidentielle de 2017, a appelé à remettre en cause le "régime d’exception en matière de retraite et de chômage" dont bénéficient les parlementaires, mardi soir, lors d’une interview à Europe 1.

"Il faut donner l’exemple". "Un nouveau Tiers état s’est créé. Il faut une nouvelle nuit du 4 août pour abolir les privilèges", a-t-elle déclaré en référence à la nuit du 4 août 1789, quand le système féodal a été aboli lors de la Révolution française. "On ne peut pas dire aux Français de se serrer la ceinture et avoir au Parlement un régime d’exception en matière de retraite et de chômage. Il faut donner l’exemple", a déclaré la candidate à l’élection présidentielle de 2017.

"Les huit personnes les plus riches au monde le sont autant que la moitié de l’humanité, ça ne vous choque pas ? L’ascenseur social est bloqué en France. J’ai fait partie de cette France des oubliés, je la comprends", a poursuivi Rama Yade. L’ex-secrétaire d’État, qui s’est portée candidate à la présidentielle en avril dernier, a assuré dimanche au Figaro avoir recueilli 300 parrainages sur les 500 requis.