Qui est le plus Borloo-compatible ?

  • A
  • A
Qui est le plus Borloo-compatible ?
Borloo : une main tendue à Villepin et Hulot@ MAXPPP
Partagez sur :

Jean-Louis Borloo a tendu la main à Villepin et Hulot, deux autres prétendants pour 2012.

Dimanche, Jean-Louis Borloo a fait un appel du pied à Dominique Villepin. Lundi, il a fait de l’œil à Nicolas Hulot. Le président du Parti radical et chef de fil de la confédération des centres cherchent des soutiens.

Pour lui faciliter la tâche, Europe1.fr a fait un test : lequel de Dominique de Villepin ou de Nicolas Hulot est le plus Borloo compatible ? Réponse en cinq points avec Stéphane Rozès, président de Cap (Conseils, analyses et perspectives), enseignant à Sciences-po et HEC.

LE MODELE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

Social - "Jean-Louis Borloo et Dominique de Villepin ont des visions plus rapprochées de la régulation sociale", estime le politologue Stéphane Rozès, interrogé par Europe1.fr. L’ancien ministre de l’Ecologie insiste régulièrement sur le"besoin de justice sociale, de justice fiscale, de respect". Pour lui, il faut "tendre la main aux plus fragiles". Un point de vue partagé par Dominique de Villepin, qui, lui, serait prêt à créer un revenu citoyen pourtous ceux qui ne disposent pas de ressources.
Avantage Villepin



Economie - "Nicolas Hulot n’est pas très clair sur le type de transition économique qu’il souhaite. Se prononce-t-il pour une transition écologique, comme le souhaite Corinne Lepage ou souhaite-t-il un modèle de décroissance ?", s’interroge Stéphane Rozès. Là encore, Dominique de Villepin et Jean-Louis Borloo, plus classiques, ont des visions plus rapprochées.
Avantage Villepin



Écologie - "Sur cette question Jean-Louis Borloo - artisan du Grenelle de l’Environnement - et Nicolas Hulot sont incontestablement plus proches", indique Stéphane Rozès. Lundi, le président du Parti radical a redit son "estime" pour Nicolas Hulot avec lequel il a travaillé lors du Grenelle de l'environnement. "On a beaucoup, beaucoup, beaucoup parlé. On a beaucoup de vraies convergences sur les transitions nécessaires pour notre pays: transition écologique, transition énergétique", a-t-il dit sur France Info. Sur ces questions, Dominique Villepin a une vision plus traditionnelle.
Avantage Hulot



VISION DE L'ÉTRANGER

Affaires étrangères - "Il n’est pas sûr que Borloo ait une véritable vision des Affaires étrangères", assène Stéphane Rozès mais "comme Dominique de Villepin il a fait partie d’un gouvernement. Ils partagent tous deux un certain réalisme gouvernemental". Jean-Louis Borloo a d’ailleurs insisté, dimanche, sur leurs points communs : "Il a une dimension internationale et son discours à l'Onu a marqué. On peut réfléchir ensemble à l'avenir du pays", a-til estimé à propos de l'ancien Premier ministre et actuel président de République solidaire.
Avantage Villepin



La manière de travailler - "Jean-Louis Borloo et Nicolas Hulot ont un vrai plaisir à travailler ensemble", conclut Stéphane Rozès. Et Jean-Louis Borloo l’a confirmé lundi : "Quand vous travaillez avec quelqu'un, que vous l'estimez, que vous le respectez, évidemment vous vous dites : ‘Comment on peut peser sur le destin de son pays’ ?". "Je ne sais pas comment on sera amené peut-être un jour à retravailler ensemble, très franchement on n'en est pas là, on n'est pas dans des accords ou des combines" mais "d'une manière ou d'une autre, dans le respect des convictions et des statuts de chacun, on retravaillera ensemble", a-t-il assuré.
Avantage Hulot



RÉSULTAT

Villepin l'emporte - Avec trois points communs (contre deux pour Nicolas Hulot) Dominique de Villepin et Jean-Louis Borloo pourraient s'entendre. Pour l’heure, Jean-Louis Borloo serait le candidat préféré par les Français pour représenter le centre à l'élection présidentielle, selon un sondage OpinionWay à paraître mercredi. Interrogés sur la personnalité qu'ils préféreraient comme candidat du centre en 2012, 37% des sondés citent l'ancien ministre de l'Environnement, qui devance largement le président du MoDem François Bayrou, crédité de 22%, et l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin à 17%.